Recherche

Des militaires espagnols ont peur d’être poursuivis après les violences sur les Marocains

© Copyright : DR

12 juin 2021 - 20h00 - Monde - Par: S.A

L’armée espagnole redoute que ses membres qui sont soupçonnés d’avoir commis des violences sur des mineurs marocains après leur arrivée à Sebta en mai dernier soient poursuivis devant la justice. En cas de réponse défavorable, les militaires concernés envisagent de se rebeller.

Des militaires espagnols cherchent à se tirer d’affaire après les violences sur mineurs marocains à Sebta

Panique dans le rang des militaires espagnols déployés à Sebta pour surveiller les frontières. En cause, l’ouverture par le parquet de la ville d’une enquête judiciaire sur le traitement inhumain infligé aux mineurs marocains par des militaires espagnols. Il ressort des investigations que des militaires ont maltraité des mineurs et mis en danger leur vie en les jetant à la mer, rapporte Assabah. De quoi envisager d’intenter des poursuites judiciaires contre les militaires concernés.

D’ores et déjà, ces militaires annoncent qu’ils vont se rebeller au cas où ils seraient poursuivis devant la justice. Des responsables au sein de l’armée espagnole ont exprimé « leur colère à propos de la poursuite judiciaire de leurs collègues, affirmant que leurs chefs les ont abandonnés ». Sur la toile, ils ont affiché leur opposition et demandé « des garanties avant d’être déployés sur de nouveaux fronts ». Le secrétaire général d’une association professionnelle relevant de l’armée a fait d’ailleurs savoir aux médias espagnols que les militaires avaient dit à maintes reprises qu’il est nécessaire que les éléments exerçant aux frontières aient une sécurité juridique.

À lire : Des mineurs marocains dans une situation déplorable à Ceuta

Cette situation intervient à un moment où l’état-major de l’armée espagnole veut faire régner la discipline au sein de l’armée. Dans ce sens, il a ordonné au renseignement militaire d’établir des rapports sur les publications diffusées sur les réseaux sociaux. Le rapport du renseignement militaire « a mis en garde contre la rébellion des militaires déployés à Sebta et Melilla qui n’appliqueraient pas les ordres de leurs supérieurs ».

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Espagne , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact