Mirage 2000-9 émiratis : Le Maroc attendra

18 avril 2024 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les informations selon lesquelles la France a accepté le transfert de 30 Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis au Maroc sont fausses.

« Que les choses soient claires. Les Émirats arabes unis ne vont pas céder ces avions s’ils n’en reçoivent pas d’autres en remplacement. Et le remplacement n’est pas prévu pour aujourd’hui, mais à partir de 2027, avec des chasseurs Rafale », a déclaré au site Le360 Abdelhamid Harifi, analyste militaire et administrateur du forum FAR-Maroc, démentant ainsi tout transfert de 30 Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis au Maroc après une supposée levée du veto français sur la cession. Pour étayer ses propos, il a expliqué que les Émirats doivent « maintenir un certain niveau de dissuasion au vu de ce qui se passe aujourd’hui dans la région, où les tensions montent à des niveaux jamais atteints ».

À lire : Le Maroc va recevoir 30 avions Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis

De plus, « d’ici 2027, ces chasseurs Mirage atteindront 18 ans ou 20 ans de vie opérationnelle. Le Maroc ne va pas donc reprendre des avions vieillissants et presque en fin de vie. Les gens qui parlent de technologie de pointe manquent manifestement de connaissances dans ce domaine », a-t-il analysé. Selon l’expert, ces avions sont adaptés à un certain niveau de risque. « Ils ont certes la capacité de tirer des missiles Standoff ou de croisière pour des distances de 300 kilomètres, mais c’est, à mon avis, leur seul avantage. Et après tout, on ne va pas récupérer un poste de charge lourd. Ce sont des avions coûteux à entretenir, et je pense qu’il s’agit d’un sujet clos de notre part », a-t-il ajouté.

À lire :Les Émirats arabes unis offrent des avions Mirage 2000-9 au Maroc

Harifi estime en outre que le Maroc devrait avoir d’autres priorités. « Pour le moment, il faut que le Maroc commence par moderniser ses F-16 en service, et se prépare à recevoir de nouveaux F-16. À l’horizon 2027, l’ensemble de la flotte F-16 sera opérationnel, et les F-5 et les Mirage F-1 seront en fin de vie. L’armée marocaine décidera alors d’opter pour de nouveaux chasseurs ou de se limiter à un seul vecteur de chasse aérienne, en attendant d’avoir les moyens pour s’équiper convenablement en force aérienne », a-t-il poursuivi.

À lire :L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Il y a quelques jours, La Razòn rapportait que la France a accepté le transfert de 30 Mirage 2000-9 émiratis au Maroc après avoir suspendu pendant trois ans sa décision. À l’origine de cette suspension, la volonté de Paris de racheter 40 avions émiratis Mirage 2000-9 de grande capacité et de technologie moderne, afin de les transférer à l’Ukraine pour la soutenir dans sa guerre contre la Russie. La nouvelle décision française « a été adoptée après de nombreux doutes de la part de l’administration d’Emmanuel Macron », ajoutait le média espagnol.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Emirats Arabes Unis - Défense - Armement - Industrie

Aller plus loin

Le Maroc reçoit l’approbation des États-Unis pour équiper ses avions F-16

L’Agence américaine de coopération en matière de sécurité et de défense (DSCA) a annoncé l’approbation par le Département d’État américain de la vente des bombes Joint Stand Off...

Le Maroc va recevoir 30 avions Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis

Le Maroc se prépare à réceptionner un lot de 30 avions de combat Mirage 2000-9 d’Abu Dhabi. Fabriqué par le constructeur français Dassault, cet avion est un chasseur polyvalent...

Les Émirats arabes unis offrent des avions Mirage 2000-9 au Maroc

Les Émirats arabes unis vont céder au Maroc une partie de leur flotte de 68 avions de combat Mirage 2000-9.

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.