2021, année de modernisation de la police marocaine

27 décembre 2021 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a initié en 2021 une série de projets structurants pour renforcer et moderniser ses services afin d’améliorer la qualité de la sécurité dans les villes et quartiers du royaume.

Dans son rapport annuel de l’année 2021, la Sûreté nationale a indiqué que ces réformes visent à moderniser et à renforcer les 448 arrondissements de police sur l’ensemble du territoire national pour plus d’efficacité et d’efficience. Ces structures ont été renforcées en ressources humaines, notamment 333 fonctionnaires de police de différents grades dont 46 commissaires de police, 101 officiers de police et 186 inspecteurs de police.

À lire : Année record pour la police marocaine

La réforme a également concerné le parachèvement de la Généralisation du système d’information dans la gestion des arrondissements de police (GESTARR) qui a désormais pris en compte les services de police régionaux à Dakhla et les préfectures de Laâyoune et Casablanca, en attendant celle d’Oujda. De même, les villes de Tanger, Tétouan, Casablanca, Al Hoceima, Taza et Safi ont été raccordées au système de messagerie électronique des services de la Sûreté nationale.

À lire : Maroc : La DGSN lance Police secours

La DGSN a aussi procédé entre autres, à l’équipement et à l’exploitation de 22 unités mobiles pour la réalisation des cartes d’identité au profit des citoyens des zones rurales et enclavées. Toujours dans le souci d’améliorer ses prestations et la qualité des services offerts aux citoyens, la Sûreté nationale a poursuivi le développement et l’exploitation de plusieurs applications et solutions informatiques afin de permettre aux agents d’assurer une meilleure gestion des appels d’urgence sur la ligne 19, un service qui a été généralisé au niveau de 52 centres de police à l’échelle nationale.

À lire : De nouveaux véhicules pour la police marocaine

Les travaux de construction du nouveau siège de la DGSN dans le quartier Riad à Rabat, ont connu une grande avancée cette année, précise le rapport. Aussi, a-t-il été procédé au démarrage du nouveau siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), à l’ouverture d’un nouveau siège du Laboratoire national de la police scientifique à Casablanca et à l’inauguration de l’école de cavalerie de la police à Kénitra. Au cours de l’année 2021, la DGSN a acquis 587 nouveaux véhicules au profit des services centraux et décentralisés de la police.

À lire : Voici le bilan de la police marocaine

L’année prochaine, elle envisage de généraliser les brigades anti-gangs (BAG) au niveau des autres services régionaux de la police judiciaire, et de créer de nouvelles brigades de lutte contre les explosifs dans les villes de Rabat, Fès, Dakhla, Béni-Mellal et Agadir. Elle a également prévu la création de deux écoles régionales de formation policière à Casablanca et à Marrakech, ainsi que de nouvelles brigades mobiles de maintien de l’ordre. Elle entend poursuivre le processus de transition numérique avec la mise en place d’un mécanisme informatique pour le dépôt et le traitement de la procédure d’obtention des documents administratifs en ligne.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

La police marocaine s’équipe du BolaWrap

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé l’usage, dès mi-juin, par la police marocaine d’un nouvel équipement. Il s’agit du lasso éjectable BolaWrap,...

La police marocaine recrute 7700 personnes, concours en décembre

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) lance un concours pour le recrutement de 7.708 policiers de différents grades. Ce recrutement se tiendra le 15 décembre 2019...

Nouveau siège de la DGSN : le roi Mohammed VI lance les travaux

Le Roi Mohammed VI a donné hier, mercredi, le coup d’envoi des travaux de construction du nouveau siège de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN). Il s’agit de...

Année record pour la police marocaine

En 2021, la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a réalisé des performances de 95 % en matière de répression de la criminalité en général et de 80 % en ce qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.