France : viré d’une centrale nucléaire, un musulman obtient gain de cause

26 décembre 2020 - 22h20 - France - Ecrit par : J.K

Un technicien de confession musulmane, qui travaillait dans une centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, dans l’Aude, a gagné son procès contre le ministère de la Transition écologique. Il sera réintégré avec l’obtention d’une indemnité de 1500€.

Amir, qui travaillait depuis mai 2018, pour le compte d’un prestataire d’EDF, a été congédié en janvier 2019. Après un premier recours administratif en mars 2019, on lui indiqua, qu’il serait inscrit dans le Fichier de prévention des atteintes à la sécurité publique et qu’il serait connu " pour sa fréquentation de la mouvance salafiste et pour sa proximité avec des individus pratiquant un islam radical ". Mais, il a obtenu satisfaction, mardi 22 décembre 2020, devant le tribunal administratif de Toulouse d’après lequel le ministère " ne se réfère à aucun fait précis et circonstancié qui serait de nature à établir la réalité des relations d’Amir avec des individus pratiquant un islam radical ", fait savoir La Dépêche.

Ainsi, au terme du procès, la justice a ordonné l’annulation de la décision et la réintégration totale du technicien dans la centrale nucléaire dans un délai de deux mois. De plus, l’État est tenu de lui payer 1500€. " C’est une grande nouvelle, j’ai relu la décision au moins dix fois. Je me suis dit qu’il y avait une justice ! ", a affirmé le plaignant à La Dépêche, même s’il a chômé pendant deux ans avant ce jour de victoire.

Pour Sefen Guez Guez, avocat du plaignant, " cette nouvelle victoire illustre les dérives de la prétendue lutte contre la radicalisation où de parfaits innocents voient leur carrière brisée sur la base de simples dénonciations calomnieuses ".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Islamophobie

Aller plus loin

Dissolution du Collectif contre l’islamophobie

Le gouvernement français a annoncé, mercredi, en conseil des ministres, la dissolution du collectif contre l’islamophobie (CCIF). Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald...

Accusé d’islamophobe, Boris Johnson s’excuse

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a présenté ses excuses à la communauté musulmane après avoir qualifié, il y a un an, les femmes voilées de boites aux lettres et...

Belgique : une famille musulmane victime d’une agression islamophobe et raciste

Partis samedi pour se reposer à Hierlot, un hameau de la commune Lierneux, Farida Aarrass et sa famille en sont revenus plus tôt et surtout sous le choc. Ils ont subi les...

BarakaCity réclame 500 000 euros à la Société Générale

L’ONG BarakaCity s’apprête à déposer une plainte dans contre la Société Générale pour vol et escroquerie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.