Tourisme : à Nador, la cité d’Atalayoun se métamorphose

1er juillet 2024 - 11h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Grâce à la mise en œuvre d’un important projet touristique et immobilier, la cité d’Atalayoun, une des cités inscrites au programme du projet d’aménagement et de mise en valeur du site de la Lagune de Marchica, dans la province de Nador, sera transformée en une destination touristique de choix.

La cité d’Atalayoun accélère son développement touristique. La société Marchica Med, filiale de l’Agence pour l’aménagement du site de la Lagune de Marchica, et HB Holding NV, société holding spécialisée dans l’investissement immobilier et les nouvelles technologies ont récemment signé un mémorandum d’entente (MoU) pour le développement d’un projet immobilier et touristique sur le site d’Atalayoun d’un coût global estimé à plus de 800 MDH. Dans un communiqué, Marchica Med explique que ce partenariat vise à transformer la cité d’Atalayoun en une destination touristique de choix alliant modernité et respect de l’environnement, tout en valorisant le patrimoine naturel et culturel de la région.

À lire :Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Des infrastructures de haute qualité en front du port de plaisance existant, incluant un hôtel 4 étoiles d’environ 130 chambres, des résidences et des villas premium, y seront construits. Le projet prévoit également des aménagements paysagers respectant les principes de durabilité et de préservation de l’écosystème local. Ce projet devrait générer une centaine de postes d’emploi pérennes. « La signature de ce mémorandum d’entente marque un virage important dans la stratégie de mise en œuvre du projet d’aménagement et de développement du site de la lagune de Marchica qui permettra d’accélérer la cadence de réalisation de ce projet stratégique lancé » par le roi Mohammed VI en 2008 « et qui vise à concrétiser la vision royale de promotion du progrès et du développement durable de l’ensemble de la région de l’Oriental, tout en assurant les conditions d’une vie digne à ses citoyens », a souligné Loubna Boutaleb, directrice générale de l’Agence pour l’aménagement du site de la Lagune de Marchica et PDG de Marchica Med.

À lire :Le surf, une attraction sportive et touristique à Taghazout

« Notre expertise en matière de développement immobilier et touristique, combinée à la vision de développement durable de Marchica Med, nous permettront de réaliser un projet conforme aux standards de qualité souhaités et requis pour la mise en valeur de la lagune de Marchica et qui sera une référence en matière de tourisme responsable et de développement durable à l’échelle du Royaume du Maroc et de Nador en particulier », assurent Henri Broen, PDG, et Solayman Bouharrou, associé à HB Holding.

À lire :Le Maroc, un rival touristique qui inquiète l’Espagne

Première née des perles de Marchica, la cité d’Atalayoun est un resort résidentiel et touristique. D’une superficie de 154 ha, ce joyau propose un environnement inédit situé entre mer et terre sur la presqu’île de la lagune, du même nom.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Tourisme - Immobilier

Aller plus loin

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en...

Le Maroc, un rival touristique qui inquiète l’Espagne

Le tourisme espagnol renaît progressivement après la crise sanitaire du Covid-19. Le secteur devrait porter sa contribution au PIB à 6,5 % en 2023, un niveau supérieur à celui...

Le Maroc, un marché touristique clé pour l’Espagne

Le nombre de voyageurs entre le Maroc et l’Espagne a plus que doublé en 2022. Cette tendance qui se poursuit cette année, fait du royaume un marché potentiellement très porteur...

Maroc : nouveau visage pour la police touristique (photos)

À partir du jeudi 17 août, les éléments de la police touristique vont arborer un nouvel uniforme et une nouvelle identité visuelle pour leurs véhicules de fonction.

Ces articles devraient vous intéresser :

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Les cascades d’Ouzoud se refont une beauté

L’achèvement de la réhabilitation du site touristique des Cascades d’Ouzoud préoccupe le conseil du groupement des collectivités territoriales Haut et Moyen Atlas d’Azilal. Une convention de partenariat a été approuvée dans ce sens.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.