Najat El Hachmi : « d’arabe de merde à un prix littéraire »

7 mars 2022 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’écrivaine marocaine et lauréate du Prix Nadal 2021, Najat El Hachmi, est une femme émancipée qui a su surmonter le racisme dont elle a été victime en Espagne.

Najat El Hachmi se souvient de son premier voyage en train, de Barcelone à Vic, alors qu’elle n’avait que 8 ans. Ce voyage était un nouveau départ pour elle qui n’était jamais sortie de la petite ville où elle a grandi à Beni Sidel au Maroc. « C’était comme si je sortais de l’anonymat et je découvrais la liberté de faire tout ce que je voulais sans contrôle », confie-t-elle à La Vanguardia.

Mais la vie en Espagne est loin de ce qu’elle avait imaginé. Très tôt, elle fait face à la dure réalité d’étrangère. Elle ne se rappelle plus le nombre de fois qu’on lui a dit « Maure de merde, retourne dans ton pays ». Aujourd’hui, Najat a su surmonter ces discours de haine. « J’appartiens à ceux que j’aime et qui m’aiment », a-t-elle déclaré.

À lire : Najat El Hachmi : « le voile est discriminant »

Outre le racisme, Najat El Hachmi mène aussi un combat contre le port du voile par les musulmanes. « Nous devons avoir le droit d’être ce que nous sommes, avec toute notre diversité et nos formes. Nous devons cesser d’être des objets sexuels et profiter de la vie », soutient l’écrivaine qui dénonce la culture machiste et milite pour l’épanouissement des femmes.

Selon elle, le port du voile remettait en cause sa propre identité. « Je me suis sentie humiliée dans cette situation de soumission des femmes qui doivent s’habiller d’une certaine manière parce qu’elles sont des femmes », a déploré Najat qui avoue avoir toujours rêvé de devenir un écrivain. « Écrire a été pour moi une façon de me libérer, de comprendre et d’appréhender les choses… », a expliqué la lauréate du prix Nadal 2021. Et d’ajouter : « Mes lecteurs m’ont aidé à panser les plaies du racisme… Cela a été très thérapeutique ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Racisme - Femme marocaine - Najat El Hachmi - Islam

Aller plus loin

Najat El Hachmi prône la laïcité pour sortir du féminisme islamique

L’écrivaine espagnole d’origine marocaine, Najat El Hachmi, lauréate du prix Nadal 2021, ne croit pas que l’égalité des sexes deviendra une réalité dans le monde musulman sans...

Nouvelle distinction littéraire pour Tahar Ben jelloun en Italie

L’écrivain marocain Tahar Ben jelloun a été primé en Italie lors de la cérémonie de clôture de la 34ᵉ édition du Prix littéraire Camaiore initié par le poète Francesco Belluomini.

Belgique : l’enseignement en arabe passe mal à Molenbeek

L’enseignement en arabe à Molenbeek n’est pas du goût du président de Vooruit, Conner Rousseau. Ce dernier dit ne pas se sentir chez lui et appelle par ailleurs à améliorer les...

Najat El Hachmi remporte la plus prestigieuse distinction littéraire de Catalogne

Une jeune auteur Marocaine, Najat El Hachmi a crée la surprise générale en remportant, jeudi soir à Andorre, pour la première fois dans l’histoire de la Catalogne, le prix Ramon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Officiel : l’Aïd Al-Adha aura lieu le lundi 17 juin au Maroc

Le 1ᵉʳ Dou Al Hijja de l’an 1445 de l’hégire correspondra au samedi 8 juin 2024 et l’Aïd Al-Adha sera célébré au Maroc le lundi 17 juin, a annoncé vendredi soir le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maroc : la date de l’Aïd al-Adha 2024 connue

L’Aïd El Adha 2024 est l’une des célébrations les plus importantes pour les musulmans. Quand aura-t-il lieu au Maroc ?

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.