Maroc : alerte maximale sur le nitrate d’ammonium

25 septembre 2020 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Renforcer le contrôle sur le commerce et l’utilisation du nitrate d’ammonium. C’est à cela que les services centraux du ministère de l’Intérieur , via une note, alertent les autorités locales et les services de police, à travers le Royaume.

Le nitrate d’ammonium est un composé chimique bien connu des Marocains. C’est le même qui a endeuillé et occasionné d’innombrables dégâts, lors de la récente explosion au port de Beyrouth.

Il entre dans la fabrication des engins explosifs artisanaux utilisés dans les attentats terroristes. Et c’est justement le sens de l’alerte des services de sécurité pour le renforcement du contrôle de l’utilisation et de la vente de ce composé, ainsi que d’autres substances chimiques comme le soufre ou encore l’acide chlorhydrique. Il faut empêcher que ces produits tombent entre les mains des milieux terroristes, indique le quotidien Al Ahdath Al Maghribia

Le renforcement du contrôle du réseau de distribution de ces trois produits intervient après que les services du BCIJ ont neutralisé une cellule terroriste, particulièrement dangereuse, de cinq membres. Âgées de 29 à 43 ans, ils ont été arrêtés dans quatre villes différentes en possession de quantités suffisantes de ces produits chimiques, soigneusement cachés dans le parking d’un immeuble de Témara pour confectionner des engins explosifs.

Ils sont poursuivis, entre autres, pour tentative d’atteinte à la vie d’autrui avec préméditation, collecte et gestion de sommes d’argent destinées à des actes terroristes, apologie d’actes terroristes et apologie d’une organisation terroriste, fait savoir la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Enquête - Prison - Criminalité - Alerte - Explosion - Attentat - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : les terroristes arrêtés voulaient répandre un bain de sang

Le démantèlement d’une cellule terroriste dans les villes de Témara, Tanger, Tiflet et Skhirate était au cœur de la conférence de presse donnée par le directeur du Bureau...

Maroc : l’explosion d’une bombe à Tan Tan fait un blessé grave

Un homme a été grièvement blessé dans l’explosion d’une bombe à Tan-Tan, dans le sud du Maroc. La victime, qui travaillait sur un chantier de construction, a été transportée à...

Maroc : 4 présumés terroristes arrêtés à Nador

Une cellule terroriste a été démantelée ce mardi à Nador, par les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Le groupe composé de quatre individus a des...

Cellule terroriste : cinq individus déférés devant le juge

Cinq individus arrêtés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour leur implication présumée dans une cellule terroriste, ont été déférés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...