L’Ethiopie bénéficie de l’expertise de l’OCP désormais concurrencé par un Turc

29 août 2022 - 11h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Le géant marocain des phosphates OCP apporte son expertise à l’Éthiopie qui ambitionne de construire sa propre usine d’engrais. Il est toutefois concurrencé par une entreprise turque.

L’OCP est d’une aide précieuse pour l’Éthiopie. Le géant marocain des phosphates teste 18 nouvelles formules d’engrais adaptées au sol éthiopien. L’objectif poursuivi est le traitement de la forte prévalence de sols acides en Éthiopie qui affecte 43 % des terres cultivées du pays (près de la moitié des près de 15 millions d’hectares cultivés), fait savoir Farmers review Africa. Une information confirmée par Umer Hussein, ministre éthiopien de l’Agriculture et de l’élevage.

À lire : États-Unis : des révélations sur les agissements de Mosaic contre le groupe OCP

« Le Premier ministre Abiy nous a dit que l’Éthiopie devait avoir sa propre usine d’engrais d’ici deux à trois ans et devenir autosuffisante en engrais. Notre plan d’autosuffisance alimentaire ne peut réussir, sans devenir autosuffisant en engrais. Deux des trois ingrédients nécessaires à la fabrication d’engrais sont disponibles en Éthiopie. Le reste des ingrédients viendra du Maroc », a déclaré Umer Hussein.

À lire : États-Unis : plaidoyer en faveur du groupe OCP

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par l’OCP afin d’obtenir une licence d’investissement en Éthiopie. Une autre entreprise, Turkish Calik Holding, a, elle aussi, fait une offre pour obtenir le même droit. Les responsables de cette entreprise et de ses filiales ont signé, le 5 juillet dernier, un protocole d’accord (MoU) avec Takele Uma, ministre éthiopien des Mines, pour établir une usine d’engrais en Éthiopie, une unité de production d’or mais aussi l’exploration et la production de gaz naturel.

À lire : Phosphates : le Maroc a un rude concurrent

Pour rappel, le groupe OCP est porteur d’un projet de complexe de fertilisants en Éthiopie de plus de 2 milliards de dollars sur cinq ans datant de 2016 qui piétine depuis des années en raison notamment de l’instabilité politique du pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ethiopie - Turquie - Office Chérifien des phosphates (OCP) - Industrie

Aller plus loin

États-Unis : des révélations sur les agissements de Mosaic contre le groupe OCP

Des révélations ont été faites sur comment le groupe d’engrais américain Mosaic a réussi à exclure le groupe marocain OCP du marché américain des engrais sous l’administration...

Phosphates : le Maroc a un rude concurrent

L’Office Chérifien des phosphates (OCP), qui avait le monopole du marché africain en phosphates, fait face désormais à la concurrence. À leur grand désarroi, la société...

États-Unis : plaidoyer en faveur du groupe OCP

Des membres du Congrès américain appellent le président Joe Biden à lever les droits imposés sur les importations aux États-Unis des engrais du groupe OCP.

Le groupe marocain OCP va étendre ses activités au Brésil

Le groupe OCP souhaite renforcer ses activités au Brésil. La construction d’une unité est prévue pour la transformation de ses produits directement sur place.

Ces articles devraient vous intéresser :

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Le Maroc en passe de devenir un géant mondial de l’uranium

Les réserves de phosphate dont dispose le Maroc pourraient faire de lui un géant mondial de l’uranium. C’est le fruit d’une réflexion nourrie par Michaël Tanchum, professeur-chercheur au Middle-East Institute, par ailleurs enseignant à l’Université de...

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Le géant marocain OCP réalise un gros chiffre d’affaires

La guerre russo-ukrainienne et la flambée des prix des engrais à l’échelle mondiale profitent au géant marocain OCP qui a réalisé un chiffre d’affaires record au premier semestre de l’année en cours.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.