Omra : les Marocains vaccinés avec Sinopharm en grandes difficultés

10 novembre 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les Marocains ayant reçu le vaccin Sinopharm et désireux d’accomplir leur pèlerinage doivent encore se soumettre aux restrictions sanitaires imposées par l’Arabie Saoudite. Le gouvernement saoudien n’a toujours pas reconnu l’efficacité du vaccin chinois.

Pour ce faire, ils doivent compléter leur schéma vaccinal par une troisième dose des vaccins d’AstraZeneca ou de Pfizer, reconnus et approuvés par l’Arabie Saoudite, rapporte Le360, citant Khalid Benzazzouz, président de la Fédération nationale des agences de voyage au Maroc.

S’agissant de ceux qui n’ont toujours pas été vaccinés, et qui souhaitent tout de même se rendre en Arabie Saoudite, il leur suffit de déposer une demande de visa pour ce pays, de présenter un test PCR négatif qui aura été effectué 48 heures avant leur voyage, puis de se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours dans l’un des hôtels désignés par le gouvernement saoudien. Une option qui reste tout de même coûteuse, précisent les mêmes sources.

A lire : L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Face à la situation, les agences ont noté une baisse des demandes de l’année en cours comparées à celles de la période pré-pandémie. Pour cause, ces citoyens ont désormais peur de se retrouver face à nouveau confinement décrété au Maroc ou en Arabie Saoudite.

En ce qui concerne les pèlerins résidant à l’étranger, ils sont tenus de présenter un certificat de vaccination, certifié par leur pays d’origine, parmi les documents requis pour effectuer la Omra, à condition que le vaccin reçu soit approuvé et reconnu par l’Arabie Saoudite, à savoir Pfizer, Astrazeneca, Moderna et Johnson & Johnson, est-il précisé.

Sujets associés : Religion - Arabie saoudite - Hajj - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Ramadan 2021 : la Omra ouverte aux personnes vaccinées

Les musulmans désireux d’accomplir la Omra pendant le mois sacré du ramadan doivent être vaccinés contre le Covid-19. L’annonce a été faite lundi par le ministère saoudien du...

Omra : un test PCR négatif exigé pour tous les pèlerins

Tous les pèlerins arrivant en Arabie Saoudite doivent présenter un test négatif effectué dans les 48 heures suivant leur départ, quel que soit leur statut. Cette mesure est...

Omra : l’Arabie saoudite facilite l’entrée sur son territoire des Marocains

L’Arabie saoudite autorise les Marocains et les personnes d’autres nationalités détenteurs d’un visa Schengen à venir sur son territoire pour effectuer la Omra.

L’Arabie saoudite impose la vaccination anti-Covid pour la Omra

Les musulmans désireux d’effectuer le petit pèlerinage de la Omra doivent se faire vacciner contre le Covid-19. Ainsi en ont décidé les autorités saoudiennes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.