Omra : les Marocains vaccinés avec Sinopharm en grandes difficultés

10 novembre 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les Marocains ayant reçu le vaccin Sinopharm et désireux d’accomplir leur pèlerinage doivent encore se soumettre aux restrictions sanitaires imposées par l’Arabie Saoudite. Le gouvernement saoudien n’a toujours pas reconnu l’efficacité du vaccin chinois.

Pour ce faire, ils doivent compléter leur schéma vaccinal par une troisième dose des vaccins d’AstraZeneca ou de Pfizer, reconnus et approuvés par l’Arabie Saoudite, rapporte Le360, citant Khalid Benzazzouz, président de la Fédération nationale des agences de voyage au Maroc.

S’agissant de ceux qui n’ont toujours pas été vaccinés, et qui souhaitent tout de même se rendre en Arabie Saoudite, il leur suffit de déposer une demande de visa pour ce pays, de présenter un test PCR négatif qui aura été effectué 48 heures avant leur voyage, puis de se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours dans l’un des hôtels désignés par le gouvernement saoudien. Une option qui reste tout de même coûteuse, précisent les mêmes sources.

A lire : L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Face à la situation, les agences ont noté une baisse des demandes de l’année en cours comparées à celles de la période pré-pandémie. Pour cause, ces citoyens ont désormais peur de se retrouver face à nouveau confinement décrété au Maroc ou en Arabie Saoudite.

En ce qui concerne les pèlerins résidant à l’étranger, ils sont tenus de présenter un certificat de vaccination, certifié par leur pays d’origine, parmi les documents requis pour effectuer la Omra, à condition que le vaccin reçu soit approuvé et reconnu par l’Arabie Saoudite, à savoir Pfizer, Astrazeneca, Moderna et Johnson & Johnson, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Arabie saoudite - Hajj - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Les autorités saoudiennes ont annoncé le début de la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés contre le Covid-19 avec un vaccin reconnu par l’Arabie Saoudite, et qui acceptent...

Omra : l’Arabie saoudite facilite l’entrée sur son territoire des Marocains

L’Arabie saoudite autorise les Marocains et les personnes d’autres nationalités détenteurs d’un visa Schengen à venir sur son territoire pour effectuer la Omra.

Le vaccin Sinopharm efficace à plus de 70 %, selon une étude marocaine

Le vaccin Sinopharm, l’un des premiers utilisés au Maroc dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid, est efficace à plus de 70 %, selon les résultats d’une...

France : galère d’une Marocaine vaccinée avec Sinopharm

Une Franco-marocaine s’est vu contrainte de se mettre en quarantaine de 10 jours avec son fils qu’elle est venue inscrire dans un lycée gersois parce qu’elle s’était fait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?