Recherche

Omra : les Marocains vaccinés avec Sinopharm en grandes difficultés

© Copyright : DR

10 novembre 2021 - 21h00 - Société - Par: A.T

Les Marocains ayant reçu le vaccin Sinopharm et désireux d’accomplir leur pèlerinage doivent encore se soumettre aux restrictions sanitaires imposées par l’Arabie Saoudite. Le gouvernement saoudien n’a toujours pas reconnu l’efficacité du vaccin chinois.

Pour ce faire, ils doivent compléter leur schéma vaccinal par une troisième dose des vaccins d’AstraZeneca ou de Pfizer, reconnus et approuvés par l’Arabie Saoudite, rapporte Le360, citant Khalid Benzazzouz, président de la Fédération nationale des agences de voyage au Maroc.

S’agissant de ceux qui n’ont toujours pas été vaccinés, et qui souhaitent tout de même se rendre en Arabie Saoudite, il leur suffit de déposer une demande de visa pour ce pays, de présenter un test PCR négatif qui aura été effectué 48 heures avant leur voyage, puis de se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours dans l’un des hôtels désignés par le gouvernement saoudien. Une option qui reste tout de même coûteuse, précisent les mêmes sources.

A lire : L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Face à la situation, les agences ont noté une baisse des demandes de l’année en cours comparées à celles de la période pré-pandémie. Pour cause, ces citoyens ont désormais peur de se retrouver face à nouveau confinement décrété au Maroc ou en Arabie Saoudite.

En ce qui concerne les pèlerins résidant à l’étranger, ils sont tenus de présenter un certificat de vaccination, certifié par leur pays d’origine, parmi les documents requis pour effectuer la Omra, à condition que le vaccin reçu soit approuvé et reconnu par l’Arabie Saoudite, à savoir Pfizer, Astrazeneca, Moderna et Johnson & Johnson, est-il précisé.

Mots clés: Religion , Arabie saoudite , Hajj , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact