Les opinions négatives envers l’Islam très élevées au Québec, révèle une étude (vidéo)

18 mars 2023 - 11h20 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Une étude menée par l’Organisme sans but lucratifAngus Reid Institute révèle que des opinions défavorables envers l’Islam sont présentes dans tout le Canada, avec des niveaux variables mais les plus élevés au Québec. Les résultats ont été obtenus à partir de six questions posées aux répondants portant sur leur perception de cinq religions : l’Islam, le Christianisme, le Sikhisme, l’Hindouisme et le Judaïsme. Cette étude vise à évaluer le niveau de positivité ou de négativité envers les musulmans à travers les différentes dimensions de leur vie religieuse.

Selon l’étude, 39 % des Canadiens en dehors du Québec ont une opinion défavorable de l’Islam, tandis que ce chiffre atteint 52 % de la population québécoise. Ces opinions peuvent engendrer l’exclusion de la communauté musulmane de certains secteurs de la société canadienne.

Pour mieux comprendre la situation, l’Angus Reid Institute a créé l’«  Index des opinions sur l’Islam ». Les sondés ont été interrogés sur leur sentiment envers les cinq religions et leur attitude envers les symboles religieux, le travail en compagnie de personnes portant des symboles religieux, la création de lieux de culte et les mariages interreligieux. Les résultats ont été classés en quatre groupes selon le niveau de positivité ou de négativité des réponses.

A lire : Québec : Justin Trudeau condamne l’islamophobie

Les différences entre le Québec et le reste du Canada sont marquantes. En dehors du Québec, 37 % de la population adopte des opinions très positives envers l’Islam et ses symboles religieux, tandis que 16 % ont des opinions très négatives envers l’Islam et ses pratiques religieuses. Au Québec, les opinions sont plus mitigées, avec 20 % de la population affichant des opinions très positives et 30 % ayant des opinions très négatives. Cette proportion est deux fois plus importante que dans le reste du Canada et se caractérise par une attitude négative envers le Judaïsme et le Christianisme. La loi québécoise Bill 21, qui interdit le port de symboles religieux pour certaines personnes occupant des postes publics, reste populaire dans la province malgré son impopularité dans le reste du pays.

Cette étude montre que les opinions négatives envers l’Islam sont un phénomène répandu dans tout le Canada, avec des niveaux de positivité ou de négativité qui varient selon les régions. Elle souligne également que les membres de la communauté musulmane, notamment Marocains, peuvent se sentir exclus de certains secteurs de la société canadienne.

Sujets associés : Canada - Québec - Vidéos - Islamophobie - Islam

Aller plus loin

5 ans après l’attentat de Québec, difficile pour les musulmans de tourner la page

Les musulmans de Québec ont du mal à oublier l’attentat de la grande mosquée de la ville, survenue au Centre culturel islamique le 29 janvier 2017 et qui a fait six morts et 19...

Tué au Québec, le corps d’Achraf Thimoumi rapatrié au Maroc

Le corps du jeune Marocain de 20 ans, tué par balle à Stoneham, est en route pour le Maroc. L’enquête ouverte dans le cadre de ce meurtre se poursuit.

« Assalamu Alaykoum » : Le rap américain brise les frontières et célèbre l’Islam

Aux États-Unis, les rappeurs ont œuvré depuis des années à la déconstruction des stéréotypes présentant les musulmans comme des terroristes et des menaces. Dans leurs chansons,...

Québec : Justin Trudeau condamne l’islamophobie

Profitant des commémorations de l’attentat à la Grande Mosquée de Québec, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a dénoncé et condamné samedi, l’islamophobie qui a fait six...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.