À Ourika, on s’inquiète des tagines servis

13 mai 2024 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des militants associatifs appellent les autorités régionales de la province d’Al Haouz à effectuer des contrôles d’inspection des stands alimentaires, cafés et restaurants populaires situés le long de la vallée d’Ourika au moment où les touristes affluent à la région de Marrakech, Asni et Ourika.

En quête d’un climat plus frais et d’une atmosphère humide en cette période de grande chaleur, les Marrakchis se ruent vers la région de Marrakech, Asni et Ourika. Bon nombre de ces visiteurs et touristes fréquentent les stands alimentaires, cafés et restaurants populaires situés le long de la vallée d’Ourika. Ceux-ci leur servent le déjeuner ou parfois le petit-déjeuner au bord de la vallée, dans une ambiance de détente, de tranquillité et de sérénité. Mais on s’inquiète de l’hygiène dans ces établissements. On appelle donc les autorités régionales de la province d’Al Haouz à mener des contrôles d’inspection.

À lire :Deuxième intoxication alimentaire en moins d’un mois à Marrakech

Ces inquiétudes qui peuvent se justifier par les deux cas d’intoxication alimentaire collective enregistrés à Marrakech en l’espace d’un mois. Deux personnes seraient décédées et 24 autres ont été intoxiquées après avoir mangé de la viande avariée dans un snack de Marrakech. Cinq personnes ont été également victimes d’une intoxication alimentaire après avoir consommé un repas dans un snack à Marrakech.

À lire :Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Afin de prévenir d’éventuelles intoxications alimentaires qui pourraient résulter de pratiques frauduleuses et de la cupidité des propriétaires des cafés et restaurants, des acteurs locaux ont souligné la nécessité pour les autorités de la province d’Al Haouz d’intensifier la surveillance des aliments servis par les propriétaires de ces établissements dans les zones touristiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Al Haouz - Restauration - Alimentation - Asni

Aller plus loin

Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Deux personnes seraient décédées et 24 autres ont été intoxiquées après avoir mangé dans un snack de Marrakech. La viande avariée servie dans l’établissement serait à l’origine...

Fermeture massive de fast-foods à Marrakech

À Marrakech, les contrôles d’inspection des fast-foods qui ont lieu suite à une intoxication alimentaire collective dans un snack portent leurs fruits. Déjà de dizaines...

Marrakech : psychose suite à des intoxications alimentaires mortelles

Les cas d’intoxication alimentaire enregistrés ces dernières semaines et ayant causé la mort de six personnes à Marrakech, ont suscité inquiétudes et peur dans le rang des...

Maroc : hospitalisation en masse à Sidi Bennour suite à une intoxication alimentaire

Près de 60 personnes originaires des communes de Beni Helal et Ouled Sidi Bouhia ont été hospitalisées samedi à l’Hôpital provincial de Sidi Bennour suite à des symptômes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.