Recherche

Le patron du café « La Crème » croulait sous une montagne de cash

© Copyright : DR

20 octobre 2020 - 19h40 - Société

L’Administration des douanes marocaines a procédé à la saisie des biens du propriétaire du café « La Crème ». Mustapha Fechtali, cet entrepreneur rifain ciblé en 2017 lors de la fusillade de Marrakech, croulait sous une montagne de cash.

Selon le journal AlBayane, le patrimoine foncier du surnommé Mous ne se limitait pas à la seule ville de Marrakech. L’homme disposait de 3 villas dans les quartiers chics de la ville ocre, d’un appartement dans la résidence « Yacht », sur la corniche casablancaise, et d’un autre à Tanger.

Mustapha Fechtali, propriétaire d’une boîte de nuit aux Pays-bas, était également actionnaire dans la société propriétaire du café « La Crème », dans le café « Capuccino » à Tanger, et dans une entreprise immobilière.

Grand amateur de voitures de luxe, le Maroco-néerlandais disposait d’un parc automobile d’une valeur de 16 millions de dirhams. Rolls Royce, Lamborghini, Bentley, Mercedes, Porsche ou encore Range Rovers étaient les griffes favorites du natif de Nador.

Condamné à 15 ans de prison pour trafic de drogue international, Mustapha Fechtali, chef d’une organisation "Mocro Mafia", avait été la cible de Ridouan Taghi, lors de la fusillade du 2 novembre 2017 au café « La Crème », à Marrakech.

Mots clés: Fusillade café à Marrakech , Douane marocaine , Ridouan Taghi , Marrakech

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact