Le patron du café "La Crème" croulait sous une montagne de cash

20 octobre 2020 - 19h40 - Maroc - Ecrit par : K.B

L’Administration des douanes marocaines a procédé à la saisie des biens du propriétaire du café "La Crème". Mustapha Fechtali, cet entrepreneur rifain ciblé en 2017 lors de la fusillade de Marrakech, croulait sous une montagne de cash.

Selon le journal AlBayane, le patrimoine foncier du surnommé Mous ne se limitait pas à la seule ville de Marrakech. L’homme disposait de 3 villas dans les quartiers chics de la ville ocre, d’un appartement dans la résidence "Yacht", sur la corniche casablancaise, et d’un autre à Tanger.

Mustapha Fechtali, propriétaire d’une boîte de nuit aux Pays-bas, était également actionnaire dans la société propriétaire du café "La Crème", dans le café "Capuccino" à Tanger, et dans une entreprise immobilière.

Grand amateur de voitures de luxe, le Maroco-néerlandais disposait d’un parc automobile d’une valeur de 16 millions de dirhams. Rolls Royce, Lamborghini, Bentley, Mercedes, Porsche ou encore Range Rovers étaient les griffes favorites du natif de Nador.

Condamné à 15 ans de prison pour trafic de drogue international, Mustapha Fechtali, chef d’une organisation "Mocro Mafia", avait été la cible de Ridouan Taghi, lors de la fusillade du 2 novembre 2017 au café "La Crème", à Marrakech.

Sujets associés : Marrakech - Douane marocaine - Fusillade café à Marrakech - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Café "La Crème" : un virement de 60 millions de dirhams jette un directeur de banque en prison

La Chambre criminelle près la Cour d’Appel de Marrakech a condamné le chef d’une agence bancaire de Nador, pour non dénonciation de faits liés au crime, falsification de...

Fusillade de Marrakech : début du procès en appel

Le procès en appel des accusés de l’affaire de la fusillade du café la Crème à Marrakech, doit débuter demain. Ainsi en a décidé la chambre criminelle de la cour d’appel de...

Mafia marocaine : le meurtrier présumé d’un Marocain à Amsterdam arrêté

Accusé d’être à l’origine de la fusillade qui a entrainé la mort d’Omar Essalih, un Néerlandais d’origine marocaine, Ismail el B. vient d’être arrêté, annonce la police dans un...

Du nouveau dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème » à Marrakech

Le procès des mis en cause dans l’affaire de la fusillade du café "La Crème" à Marrakech a été reporté au 22 décembre prochain. Ainsi en a décidé la cour d’appel de la ville ocre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.