Recherche

Période de vaches maigres pour le tourisme marocain sans les MRE

© Copyright : DR

21 juillet 2020 - 11h00 - Economie

Alors que le Maroc est entré dans la troisième phase du processus de déconfinement où les hôtels ouvrent à 100% de leur capacité d’accueil en hébergement, les professionnels du tourisme ne pourront pas faire bonne recette. Et pour cause.

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), les résidents étrangers au Maroc vont rentrer au pays pour les vacances d’été. Sauf qu’ils ne seront pas nombreux cette année en raison des conditions du voyage. Les prix exorbitants des billets d’avion, l’obligation de présenter un test Covid-19 négatif réalisé 48 heures avant le départ, la crise sanitaire sape le moral de bon nombre d’entre eux qui préfèrent ne pas profiter des vacances d’été au Maroc.

En conséquence, le secteur du tourisme ne pourra pas engranger assez de ressources financières comme par le passé. En 2019, les MRE étaient près de trois millions à passer les vacances d’été au pays. Un retour qui a généré d’importantes sommes en devises et contribué au "dynamisme du secteur immobilier en investissant pour leurs vacances ou leur retraite", rappelle l’agence AFP.

Mots clés: Tourisme

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact