Recherche

Le PJD au cœur d’un scandale d’espionnage ?

© Copyright : DR

23 janvier 2020 - 15h00 - Maroc

Des activistes du Parti de la Justice et du développement (PJD) auraient installé des caméras cachées de surveillance dans 40 annexes administratives relevant du ministère de l’Intérieur. Une opération d’espionnage mise à nu.

Il a été découvert des caméras cachées, installées par des activistes du PJD, dans 40 annexes relevant du ministère de l’Intérieur, rapporte Assabah. La même source indique que ces caméras servent à espionner les caïds, pachas et autres autorités locales et ne sont nullement contrôlées par les services du ministère de l’Intérieur.

Selon certaines indiscrétions, le conseil de la ville de Marrakech avait lancé un avis d’appel d’offres pour l’acquisition et l’installation des caméras. Or, il est de notoriété publique, affirme la même source, que ce conseil est sous l’influence du PJD. En clair, ces caméras ont été posées dans le dessein d’espionner des cadres ou autorités appartenant à d’autres formations politiques.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact