Recherche

Le covid-19 révèle l’importance du plan d’accélération industrielle

© Copyright : DR

14 avril 2020 - 21h00 - Economie - Par: G.A

Après les tripoteurs de l’INDH, une autre initiative du roi Mohammed VI est en train de montrer toute son importance, surtout en ces temps de crise sanitaire générée par le covid-19. Il s’agit de la nouvelle stratégie industrielle du royaume chérifien, dont le coup d’envoi a été donné en avril 2014.

Le Plan d’accélération industrielle mis en place par une équipe dirigée par Moulay Hafid Elalamy, ne manquait pas de pertinence. Il s’agissait de "réorganiser l’industrie marocaine autour de 54 écosystèmes, en partenariat avec 32 associations professionnelles et universités". Et pour y arriver, Moulay Hafid Elalamy avait bousculé plusieurs "mauvaises habitudes". Il a surtout conduit certains secteurs à une modernisation "à pas forcés", rapporte maghreb-intelligence.com.

Aujourd’hui, avec la pandémie du coronavirus, les faits lui donnent raison. L’industrie marocaine a su répondre, en un temps record, à la demande en masques et en appareils de respiration artificiels. Mieux, la filière de fabrication des sacs en plastique, qui mettait du temps à prospérer, a pu relever le défi avec éclat. Et pour couronner le tout, le Maroc est l’un des seuls pays du "pourtour méditerranéen à pouvoir produire par jour, jusqu’à 6 millions de bavettes de protection conformes aux normes en vigueur au sein de l’Union Européenne".

C’est sans compter avec l’Université polytechnique Mohammed VI, l’Institut national des postes et télécommunications et le Centre marocain des sciences, de l’innovation et de la recherche, qui ont conçu et procédé à la fabrication d’appareils de respiration artificielle 100 % marocain, destinés dans un premier temps aux établissements hospitaliers chargés de l’accueil des patients atteints du covid-19.

En ce qui concerne les solutions hydro-alcooliques, une usine de la ville de Kénitra, spécialisée dans la production d’éthanol, et à l’arrêt depuis 2018, s’est remise à fonctionner en une semaine afin d’alimenter le marché marocain. Aujourd’hui, elle a pu livrer sur le marché, des gels antiseptiques, à des prix à la portée des plus petites bourses.

Mots clés: Mohammed VI , Moulay Hafid Elalamy , Industrie , Plan d’accélération industrielle , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact