Plan de reboisement au Maroc : 600 000 hectares en 10 ans

30 décembre 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les professionnels du secteur forestier se sont réunis pour un 3ᵉ round dans le cadre de la stratégie «  Forêts du Maroc 2020-2030  ». Le but est «  de s’enquérir de l’état d’avancement des différents chantiers de la nouvelle stratégie  », a indiqué le ministre Aziz Akhannouch dans un communiqué.

Au terme de cette rencontre tenue la semaine dernière, sous la présidence du ministre Aziz Akhannouch et ayant vu la participation des directeurs centraux du département des Eaux et Forêts, il ressort que ledit département a programmé le reboisement d’une superficie de 600 000 hectares, couvrant 12 régions du pays, à raison de 50 000 hectares au début du programme, rapporte L’Économiste.

Cette stratégie porte sur la production de 460 millions de plants à l’horizon 2030. Ainsi, pour mener à bien ce programme qui découle des plans d’aménagement des différentes forêts marocaines, il sera organisé des concertations avec les populations, considérées comme un levier majeur. Ainsi, «  des incitations appropriées sont prévues  », a ajouté la tutelle. Ce programme portera sur l’arganier, le chêne-liège, le chêne vert, le thuya, le cèdre, le caroubier, l’eucalyptus, le pin et pleins d’autres essences forestières, détaille la publication.

En outre, un programme ambitieux a été élaboré pour professionnaliser et sécuriser l’activité semences et plants. De même, 4 laboratoires des stations de semences seront modernisés et certifiés avec le concours de l’ONSSA. En parallèle, des travaux d’aménagement et de mise à niveau des installations ont été lancés pour la création d’une pépinière publique moderne, au niveau de la forêt de la Maâmora (région de Rabat), afin d’en faire un modèle au niveau africain.

Pour rappel, le lancement de ce programme, soumis au Souverain en février dernier, intervient dans le cadre de la réorganisation institutionnelle en cours. Cette réforme mettra fin au Haut commissariat pour l’avènement de l’Agence des Eaux et Forêts et celle des Parcs nationaux. Ainsi, un nouveau modèle sera installé et permettra d’assurer la mission de conservation et de valorisation des écosystèmes forestiers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nature - Environnement - Aziz Akhannouch - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Aller plus loin

Tanger : un projet immobilier illégal stoppé par la justice

Des habitants et défenseurs de l’environnement de la ville de Tanger ont dénoncé la construction d’une clôture dans la forêt de Rmilat, par ceux qu’ils appellent « les monstres...

Les feux de forêt ravagent une partie de Chefchaouen

A Chefchaouen, une bonne partie de la forêt d’Achacha-Tassift a été consumée par le feu.

Tiznit : plantation d’une centaine d’hectares d’arganiers

Le gouverneur de la province de Tiznit a procédé au lancement d’un programme de réhabilitation de l’arganeraie. Sur une superficie de 100 ha, la réhabilitation porte sur la...

Maroc : plantation de plusieurs milliers de hectares

La direction générale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Nord-Est (DGEFLCD) a procédé au lancement de la campagne de plantation forestière 2019-2020....

Ces articles devraient vous intéresser :

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Une boule de feu repérée au-dessus du Maroc

Le ciel marocain a été illuminé dans la nuit du 5 septembre par une boule de feu provoquée par la chute d’une météorite.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.