Quid du potentiel du gaz découvert au Maroc ?

15 avril 2022 - 17h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Au fil des ans, le Maroc a découvert de nombreux gisements de gaz situés tout près de gazoducs et d’un important réseau d’unités industrielles au point de disposer d’un fort potentiel de gaz naturel.

Face à la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement, Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), a présenté le potentiel du gaz naturel découvert au Maroc entre 2000 et 2022. En tout, 67 puits - dont 40 contiendraient de plus ou moins grandes quantités de gaz naturel - ont été creusés par 11 sociétés différentes de prospection en gaz naturel, a-t-elle fait savoir.

À lire : L’importation du gaz par le Maroc via le GME se précise

D’importantes quantités de gaz et condensat ont été découvertes au niveau du Trias gréseux infra-salifère à Meskala, dans le bassin d’Essaouira, rapporte Le360. Quant au bassin de Tendrara, il a, entre 2016 et 2019, connu le forage, par l’ONYHM et son partenaire Sound Energy, de cinq puits. Après la découverte de quantités de gaz dans deux de ces puits, un contrat a été signé en vue de leur mise en exploitation prochaine. Il y a également eu le forage de sept puits, dont trois en eau peu profonde, au niveau de la côte atlantique allant d’Agadir à Tarfaya. Le pétrole a été découvert au large de Tarfaya et Sidi Ifni dans deux puits. D’importants indices pétroliers et gaziers ont été mis en valeur dans quatre autres puits au niveau de la même zone maritime.

À lire : Gaz au Maroc : résultats « extrêmement encourageants » à Lixus

Le gaz naturel serait disponible sur deux sites : le bassin du Gharb et celui d’Essaouira (Meskala). Au total, 150 000 m³ sont exploités dans le Gharb et livrés quotidiennement via des gazoducs à sept clients opérant dans la zone franche et la zone industrielle de Kénitra, dans le cadre d’un partenariat entre l’ONHYM (25 %) et la société SDX Energy (75 %). Amina Benkhadra a par ailleurs fait savoir que le gaz naturel exploité dans la région d’Essaouira-Meskala, est en grande partie vendu et absorbé par certains besoins énergétiques de l’Office national des phosphates à Youssoufia, et fourni à travers un gazoduc de 125 km.

Sujets associés : Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Amina Benkhadra - Gaz - Sound Energy

Aller plus loin

Gaz au Maroc : résultats « extrêmement encourageants » à Lixus

La société britannique, Chariot Oil & Gas a annoncé que le nouveau réservoir de gaz naturel découvert dans le puits d’Anchois au large de Larache est d’excellente qualité.

D’importants gisements de gaz découverts au Maroc

Au Maroc, de grands gisements de gaz naturel ont été découverts au large de Larache. Le plus important est celui découvert par Repsol, entreprise espagnole d’exploration, de...

Le Maroc parmi les juridictions les mieux loties en matière de politiques minières

Le Maroc fait partie des 10 juridictions les plus attractives en matière de politiques minières, selon le dernier classement de l’Institut Fraser. Une reconnaissance de tous les...

Gaz : Sound Energy lance les travaux de l’usine de Tendrara

Sound Energy a annoncé le démarrage des travaux de préparation de terrain pour la construction de son usine de liquéfaction à petite échelle de gaz du champ Tendrara.

Ces articles devraient vous intéresser :

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Tendrara : les prospections de gaz de Sound Energy financées par Attijariwafa Bank

Les discussions entre la société britannique d’exploration gazière Sound Energy et Attijariwafa Bank concernant le financement par emprunt du projet gazier de Tendrara (Maroc) connaissent des avancées importantes.

Gaz : Sound Energy annonce des champs prometteurs au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy fait des progrès significatifs dans le cadre de la phase 2 de la concession de production de Tendrara et annonce de belles perspectives.