Joe Biden célèbre l’Aid El-Fitr et s’engage contre l’islamophobie

2 mai 2023 - 13h10 - Monde - Ecrit par : S.A

Le président des États-Unis Joe Biden a célébré lundi l’Aid El-Fitr avec la communauté musulmane, en présence de sa vice-présidente, Kamala Harris. Il a par ailleurs assuré l’engagement de son administration à lutter contre toutes formes de haine, notamment l’islamophobie.

Les musulmans des États-Unis étaient à l’honneur à la Maison-Blanche lundi, où une réception a été organisée pour célébrer l’Aid El-Fitr. « Aujourd’hui, vous êtes 3,5 millions aux États-Unis. […] Vous venez d’ethnies et de races différentes, vous parlez des langues différentes, mais vous êtes tous unis en tant qu’Américains », s’est-il adressé à la foule rassemblée dans la salle Est.

À lire :États-Unis : des élus démocrates juifs et musulmans appellent à lutter contre l’islamophobie

Soulignant les nombreuses contributions de la communauté au pays, notamment dans le cinéma, l’alimentation ou l’habillement, ou encore l’armée et le service diplomatique, Joe Biden a fait savoir qu’il « y a plus de musulmans et d’Américains musulmans au Congrès aujourd’hui que jamais dans l’histoire des États-Unis » et qu’il était significatif pour « la démocratie que le Congrès ressemble à l’Amérique ». Il a cité notamment deux membres musulmans du Congrès, Andre Carson et Ilhan Omar.

À lire :Joe Biden solidaire avec la communauté musulmane

Le président américain a par ailleurs pris un engagement envers la communauté musulmane. « Nous sommes déterminés à lutter contre toutes les formes de haine, y compris l’islamophobie, qui est une priorité pour mon administration, a-t-il dit. C’est pourquoi j’ai créé un groupe de travail d’urgence pour lutter contre les attaques contre les musulmans et les préjugés et discriminations anti-musulmans ». Pour lui, « se dresser contre la haine anti-musulmane est essentiel à notre identité. De quoi rassurer la communauté musulmane confrontée à des décennies d’islamophobie après les attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington.

Sujets associés : États-Unis - Religion - Islamophobie - Islam - Aïd Al fitr 2024

Aller plus loin

États-Unis : des élus démocrates juifs et musulmans appellent à lutter contre l’islamophobie

Les élus démocrates juifs et musulmans sont très préoccupés par la lutte contre l’islamophobie aux États-Unis. Ils invitent l’administration Biden à s’intéresser davantage à la...

Allemagne : un professeur compare une musulmane en foulard à une nazie

Une étudiante musulmane a été victime d’insultes racistes en Allemagne en raison du foulard qu’elle portait. Elle a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

Jill Biden attendue au Maroc

La première dame des États-Unis, Jill Biden, va entreprendre un voyage dans plusieurs pays au cours duquel elle s’engagera pour l’autonomisation des femmes et des jeunes. Son...

Etats-Unis : les autorités s’inquiètent de la montée des actes anti-musulmans

Les actes anti-musulmans sont en forte augmentation aux Etats-Unis, se sont inquiétés les ministres de la justice de onze Etat américains. Ils viennent de lancer une série de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.