Projet Xlinks : le Maroc octroie un domaine de 150 000 ha

9 novembre 2021 - 15h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc a prévu un domaine de 150 000 hectares dans la région de Guelmim-Oued Noun pour la réalisation du projet Xlinks, conçu dans le cadre de la réalisation de l’interconnexion électrique entre le Maroc et le Royaume-Uni.

Selon le rapport sur le foncier public mobilisé pour l’investissement en 2022, la surface octroyée correspond aux besoins du projet pour la concrétisation d’une ligne électrique sous-marine de 3 800 km, qui reliera les deux pays.

Doté un budget de plus de 200 milliards de dirhams, Xlinks construira un complexe d’énergie renouvelable de 10,5 gigawatts au Maroc pour produire de l’électricité à partir de l’énergie éolienne et solaire. Il sera relié à une unité de stockage de 5 GW/20 GWh dans le pays.

A lire : Le Maroc prépare 50 projets liés aux énergies renouvelables

À terme, l’infrastructure pourra fournir 8 % des besoins de la Grande-Bretagne, et pourrait alimenter 7 millions de foyers britanniques. Le démarrage des travaux est prévu pour 2023 et la mise en ligne en 2027.

Sujets associés : Investissement - Grande-Bretagne - Energie - Guelmim - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Le Maroc accélère ses projets dans l’énergie renouvelable

Le Maroc a décidé de mettre le turbo concernant ses projets dans le domaine des énergies renouvelables. Prévue pour 2030, la transition vers une économie verte pourrait être...

Le Portugal veut développer l’interconnexion électrique avec le Maroc

Le Premier ministre portugais, Antonio Costa, a déclaré que le Maroc est une alternative en matière d’approvisionnement en électricité pour les pays européens.

L’ONU salue les efforts du Maroc en matière d’énergies renouvelables

Lors de la présentation d’un nouveau rapport des Nations-Unies sur l’environnement, Inger Andersen, directrice exécutive du PNUE a salué les efforts du Maroc dans le secteur des...

Comment le Maroc révolutionne les énergies renouvelables

Dans sa marche vers la réduction de ses émissions de gaz à effets de serre de 75 % d’ici 2030, le Maroc a fait du développement des énergies renouvelables une priorité. De...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Le salaire minimum augmentera au Maroc, mais dans quelle proprotion ?

Le gouvernement se réunira, jeudi, lors d’un conseil au cours duquel seront examinés sept projets de décrets dont celui relatif à la fixation du montant du Salaire minimum légal dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...