Le Maroc consacre 4,5% de son PIB à la protection sociale

19 septembre 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le nouveau rapport mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la protection sociale 2020-2022, indique que près de 4,1 milliards de personnes dans le monde ne disposent d’aucune protection, soit un peu plus de la moitié de la population mondiale. Qu’en est-il de la situation au Maroc  ?

Selon le document, seulement 46,9 % de la population mondiale bénéficie d’au moins une prestation de protection sociale, contre 53,1 %, soit près de 4,1 milliards de personnes qui n’en jouissent pas du tout, fait part Aujourd’hui Le Maroc, précisant que le tableau de l’OIT indique que seulement 20,5 % de la population marocaine bénéficie d’au moins une prestation de protection sociale. Seulement, 13,4 % des enfants marocains sont couverts par des prestations de protection sociale, et le taux de couverture n’est que de 6,8 % pour les personnes présentant un handicap lourd, de 23,4 % pour les personnes âgées, 39 % pour les travailleurs en cas d’accident du travail et 17,2 % pour la population active couverte par le régime de retraite (cotisants actifs).

A lire : Protection sociale généralisée : le Maroc 1ᵉʳ sur le continent

« Quant aux dépenses publiques pour les systèmes de protection sociale, le Maroc leur consacre 4,5 % de son PIB (hors santé), contre 7,7 % en Afrique du Nord, 3,8 % en Afrique et 12,9 % dans le monde. Pour les dépenses publiques destinées à la santé, le Maroc dépense 2,1 % du PIB, contre 2,4 % en Afrique du Nord, 2 % en Afrique et 5,8 % dans le monde ».

« Il est important de noter à ce sujet que le taux de couverture en Afrique du Nord est de 33,8 % et de 17,4 % pour le continent africain. En Afrique du Nord, 3 pays devancent le Maroc, à savoir la Tunisie avec un taux de couverture de 50,2 %, suivie de la Libye (46,2 %) et de l’Égypte (34,7 %). L’OIT n’a pu accéder aux données de l’Algérie. Pour ce qui est du Soudan, seule 9,3 % de la population est couverte par au moins une prestation de protection sociale », conclut le média.

Sujets associés : Algérie - Tunisie - Libye - Egypte - Soudan - PIB - Sécurité sociale

Aller plus loin

Les recommandations du CESE pour renforcer la protection sociale

Dressant un constat alarmant du système actuel d’indemnisation pour perte d’emploi (IPE), le Conseil économique et social et environnemental (CESE) a préconisé une autre...

Protection sociale : le Maroc renforce son arsenal juridique

Le projet de loi-cadre lié à la protection sociale a été voté vendredi 12 mars 2021. L’adoption de ce projet a été faite à l’unanimité par la Commission chargée des secteurs...

Entrepreneuriat : le gouvernement prévoit 3milliards DH pour soutenir les jeunes

Le gouvernement marocain a annoncé qu’un budget de 3 milliards DH sera alloué aux initiatives d’emploi et d’entreprenariat au titre de l’année 2022.

Maroc : la généralisation de la protection sociale actée devant le roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a lancé mercredi, au Palais de Fès, le projet de généralisation de la protection sociale d’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams. À l’occasion,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Le sport, pilier de l’économie marocaine

Au Maroc, le sport est un secteur d’activité très rentable et qui contribue significativement au PIB.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...