Entrepreneuriat : le gouvernement prévoit 3milliards DH pour soutenir les jeunes

3 novembre 2021 - 10h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le gouvernement marocain a annoncé qu’un budget de 3 milliards DH sera alloué aux initiatives d’emploi et d’entreprenariat au titre de l’année 2022.

À l’issue de la rencontre avec le Wali de la Région Souss-Massa, Ahmed Hajji, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a déclaré que « de fonds sont consacrés à des initiatives urgentes visant l’emploi au profit des jeunes et la promotion de la création des entreprises ».

Dans ce sillage, le ministre a entrepris des concertations en vue de valoriser les initiatives régionales et locales en matière d’emploi et d’entreprenariat. Ces initiatives encourageant l’emploi et l’entreprenariat, a-t-il précisé, seront mises en place en coordination avec les différents acteurs concernés, mettant en avant dans ce sens, les diverses offres d’emploi qu’offre la région Souss-Massa.

A lire : Le Maroc consacre 4,5% de son PIB à la protection sociale

Pour ce programme, les financements seront accordés en priorité aux personnes touchées par les impacts de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, notamment les jeunes, a souligné Sekkouri.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Investissement - Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Maroc : le statut d’auto-entrepreneur a le vent en poupe

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 300 457, soit une hausse de 10,2% par rapport à un an auparavant, d’après les chiffres de...

Maroc : lancement de 73 projets d’investissement dans 10 secteurs d’activité

Le Maroc a lancé une batterie de projets d’investissement avoisinant les trois milliards de dirhams et porteurs de plus de 10 000 opportunités d’emploi, indique un communiqué du...

Le Maroc consacre 4,5% de son PIB à la protection sociale

Le nouveau rapport mondial de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la protection sociale 2020-2022, indique que près de 4,1 milliards de personnes dans le monde ne...

Le confinement a durement impacté la vie sociale des Marocains

Le spectre d’un deuxième confinement plane sur le Maroc qui connait depuis quelques semaines une flambée des cas de contamination. En dehors des conséquences sur le plan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Selon le projet de Loi de finances 2023, le trésor public prévoit d’enregistrer des revenus venant des diverses taxes en vigueur sur la cigarette et l’alcool, de l’ordre de 14,4 milliards de dirhams.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Fonctionnaires marocains : une décennie de croissance salariale

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...