Le Qatar courtise Nicolas Sarkozy pour obtenir Maroc Telecom

14 mars 2013 - 15h34 - Ecrit par : J.L

Le Qatar aurait proposé à l’ancien président français Nicolas Sarkozy la direction d’un fonds d’investissement doté de 500 millions d’euros, dédié à la réalisation de projets au Maroc, en Espagne et au Brésil, révèle Financial Times.

Au Maroc et en France, l’on tend à croire que les Qataris veulent profiter de la proximité de Sarkozy avec le Roi Mohammed VI et le président du conseil de surveillance de Vivendi Jean-René Fourtou, pour s’adjuger les parts de Vivendi dans Maroc Telecom.

Sarkozy, qui rêve d’un autre mandat à l’Elysée, hésite à répondre à la proposition, convaincu que les Français ne lui pardonneraient pas qu’il devienne un salarié du Qatar. Mais en affirmant à l’hebdomadaire Valeurs actuelles que son retour sur la scène politique française passait "aussi par une crédibilité économique, car les Français ont soif de cela. Et il faut s’attendre à me voir prendre des initiatives économiques fortes", Sarkozy entretient le mystère et alimente les rumeurs.

En France le Qatar est accusé de former des lobbies dans les banlieues pauvres, à majorité musulmane, en investissant par le biais d’un fonds dans la lutte contre les inégalités dans les zones déshéritées. Marine Le Pen, présidente du FN, a d’ailleurs qualifié ce fonds "de cheval de Troie de l’islamisme" menaçant "l’indépendance nationale".

L’opérateur qatari Qtel veut s’offrir Maroc Telecom pour compléter son tableau de chasse au Maghreb, où il est déjà actionnaire majoritaire des opérateurs tunisien et algérien Tunisiana et Nedjma.

Mais les Qataris ne seraient pas les seuls à courtiser Nicolas Sarkozy. Les Emirats Arabes Unis ont également approché l’ancien président français, pour qu’il intervienne en faveur de l’opérateur émirati Etisalat pour la reprise des 53% détenus par Vivendi dans Maroc Telecom. Au Maroc l’on va même jusqu’à imputer les fréquents voyages de Sarkozy aux Emirats Arabes Unis, à de potentiels contacts avec des fonds d’investissement locaux, auxquels l’ancien locataire de l’Elysée ne serait pas insensible.

En février dernier, "Le Canard Enchainé" laissait entendre que le président français François Hollande avait demandé à Vivendi de reporter la vente de Maroc Telecom, afin que la France puisse garder le contrôle sur les filiales de Vivendi au Mali et dans d’autres pays africains, jusqu’à la fin de l’action militaire menée au Mali.

Tags : Maroc Telecom - France - Nicolas Sarkozy - Emirats Arabes Unis - Qatar - Acquisition - Fonds - François Hollande

Nous vous recommandons

Casablanca : lourde peine de prison pour l’homme qui a tué le harceleur de son épouse

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a condamné un jeune homme de 27 ans à huit ans de prison ferme pour le meurtre du harceleur de son épouse, un jeune de son quartier âgé 21 ans.

« Bonne année » : l’imam de Bordeaux réagit aux propos de Gims

L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, a réagi aux propos du chanteur Gims qui ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année », car c’est contraire à l’islam.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi bientôt parents pour la deuxième fois

L’actrice Hiba Abouk attend son deuxième enfant avec le footballeur marocain, Achraf Hakimi. Pour le moment, le couple n’a fait aucune annonce officielle à ce sujet.

Le Maroc, le choix du milliardaire Elon Musk

Les pièces automobiles de la marque Tesla du milliardaire Elon Musk vont être en partie fabriquées au Maroc. À la manœuvre, la société américaine STMicroelectronics, implantée à Bouskoura dans la région de...

Europe : les Marocains champions des naturalisations

En 2020, quelque 68 900 Marocains sont devenus citoyens européens, soit 10 % de toutes les nationalités accordées dans l’UE.

Maroc : une arnaque coûte 60 millions de dirhams à un Brésilien

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de diamants et d’autres bijoux de grande valeur actif au Maroc, en Égypte et dans des pays du Golfe. La victime, un Brésilien, à qui plus de 60...

Du cannabis dissimulé dans des gâteaux : deux Belgo-Marocains arrêtés puis condamnés

La police judiciaire de Bruxelles a arrêté deux Belgo-Marocains gérant d’une société des voyages en car Bruxelles-Casablanca, dont les chauffeurs ont transporté du cannabis dissimulé dans « des gâteaux marocains ». Tous ont été condamnés à différentes peines...

Le Medgaz désormais prêt à satisfaire l’Espagne

Après la fermeture fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe (GME) reliant l’Algérie à l’Espagne via le Maroc, le Medgaz est devenu la seule alternative de l’Algérie pour continuer à fournir du gaz à l’Espagne. Mais de capacité plus réduite que le GME, ce gazoduc...

Lettre incendiaire d’un Marocain à Emmanuel Macron

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, Younes Maamar, ancien directeur de l’ONE (Office national de l’électricité au Maroc), a fait part de sa colère en raison des mauvais traitements infligés à sa mère par la police aux frontières...

Du haschich marocain dans des aubergines

L’UDYCO d’Estepona et de Ceuta ont procédé au démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain destiné à la France. En tout, 10 kilos de cette drogue, dissimulés dans des cartons d’aubergine, ont été saisis et 3 individus...