Maroc : les raisons de la flambée du prix des volailles

19 août 2022 - 15h20 - Economie - Ecrit par : A.T

La flambée des prix des volailles au Maroc serait due à la chaleur, la saison estivale et la multiplication des intermédiaires. C’est du moins l’explication qu’avance la fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa).

Le prix des volailles a connu ces derniers jours une hausse vertigineuse partout au Maroc. Il a atteint un prix inabordable, même pour les bourses moyennes. Il est vendu depuis quelques mois à plus de 30 DH le kilogramme et peut atteindre jusqu’à 32 DH/Kg dans certaines régions, a indiqué la fédération, ajoutant qu’au niveau des usines, le prix du kilogramme de poulet varie en 23 et 25 DH.

« La flambée des prix de vente ne signifie pas une augmentation de la marge des producteurs », a expliqué la Fisa, soulignant que « le prix du poulet, sortie de ferme est de 17 DH/kg, alors que le coût de revient a augmenté de 16 DH / Kg voire 16,5 DH / kg, à cause de l’explosion des prix des aliments de volailles.

A lire : Flambée du prix du poulet au Maroc après l’allègement des mesures Covid

Cette hausse des prix des volailles est aussi imputable à la multiplication des intermédiaires, a ajouté l’organisation, soulignant que « pour arriver au consommateur final, la volaille passe par le marché de gros, arrivent chez les fournisseurs et enfin en magasin. »

Parallèlement, cette flambée des prix est également liée à la chaleur qui a impacté le taux de croissance, souligne la même source, précisant que celui-ci a baissé à 1,7 Kg par poulet, contre 2Kg et plus en temps normal.

Sujets associés : Alimentation

Aller plus loin

L’Europe autorise la viande de volaille en provenance du Maroc

Après plusieurs années d’hésitation, l’Union européenne a finalement décidé d’ouvrir ses portes à la viande de volaille marocaine, autorisant son exportation vers ses pays membres.

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude...

Flambée du prix du poulet au Maroc après l’allègement des mesures Covid

Sur les marchés du royaume, le prix des volailles a soudainement augmenté de 2 à 3 dirhams le kilo. L’autorisation des fêtes de mariage suite à l’allègement des mesures...

Prix du poulet : les Marocains en colère

Les prix de la volaille au Maroc connaissent depuis quelques mois une hausse significative, provoquant le mécontentement des Marocains, notamment les couches les plus fragiles.

Ces articles devraient vous intéresser :

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : les raisons de la flambée du prix des volailles

La flambée des prix des volailles au Maroc serait due à la chaleur, la saison estivale et la multiplication des intermédiaires. C’est du moins l’explication qu’avance la fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa).

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.