Flambée du prix du poulet au Maroc après l’allègement des mesures Covid

16 juin 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

Sur les marchés du royaume, le prix des volailles a soudainement augmenté de 2 à 3 dirhams le kilo. L’autorisation des fêtes de mariage suite à l’allègement des mesures restrictives serait à la base de cette hausse soudaine.

Vendu il y a quelques jours entre 11 et 13 dirhams, le prix du kilo de poulet atteint désormais les 16 dirhams en moyenne. Tout est allé très vite après l’annonce de l’assouplissement des mesures restrictives prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, annonce le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui précise que le poulet dit « croisé » est actuellement négocié entre 10 et 12 dirhams le kilo.

De leur côté, les professionnels du secteur interrogés par le quotidien évoquent, en plus de la reprise des fêtes de mariage, la faiblesse de l’offre de la part des éleveurs, qui se sont vus contraints de baisser leur production en raison des répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 sur la filière. Plusieurs éleveurs ont même abandonné l’activité à cause des effets de la crise sanitaire, informe-t-on dans le rang des professionnels de la volaille.

Aussi, font-ils remarquer une forte hausse des coûts des intrants servant à l’alimentation de la volaille, notamment les produits à base de maïs ou de soja. Cette inflation a naturellement des impacts sur les coûts de production des éleveurs qu’ils répercutent sur le client final, d’où la hausse du prix du poulet, écrit le quotidien.

Quant aux prochains jours, les professionnels du secteur de la volaille, en raison de cette période estivale marquée par une forte demande en poulet, excluent toute hypothèse d’une baisse de coûts de la volaille. Ils redoutent même de nouvelles hausses.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Consommation - Mariage - Alimentation - Al Ahdat Al Maghribiya - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Au Maroc, la crise sanitaire assomme le secteur avicole

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur le secteur avicole, avec pour conséquence la baisse de la production, une perte pour les éleveurs et la...

Maroc : les MRE craignent une nouvelle flambée des prix des produits

Au Maroc, les prix de certains produits et services connaissent une augmentation durant les périodes de pointe comme l’Aïd Al Adha, l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger...

Fêtes de fin d’année : flambée du prix des viandes de volaille au Maroc

Les prix de viandes de volaille ont connu une forte hausse dans les supermarchés de Casablanca, à quelques jours des fêtes de fin d’année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.