Le réarmement du Maroc fait peur à l’Espagne

28 août 2021 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le réarmement dans lequel s’est lancé le Maroc ces dernières années constituerait, selon certains experts espagnols, une « menace militaire » pour l’Espagne et le détroit.

Les experts Guillem Colom, docteur en sécurité internationale, Guillermo Pulido, doctorant en études stratégiques, et Mario Guillamó, diplômé en sciences politiques et en administration, ont alerté dans une étude sur « le réarmement et le renforcement des capacités militaires du Maroc », qui est en concurrence avec l’Algérie et revendique Ceuta et Melilla, après que les États-Unis sous Trump ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Ces deux éléments pourraient menacer la paix dans la région du détroit de Gibraltar, estiment-ils.

« Le Maroc a annoncé un plan quinquennal de réarmement dans lequel il a prévu d’acquérir du matériel militaire pour 22 milliards de dollars », rappellent les experts. « L’accroissement concurrentiel des armements d’un pays par rapport à un autre (en supposant qu’ils soient en conflit) engendre une méfiance quant aux intentions offensives possibles et aboutit finalement à une situation de crise », préviennent-ils.

À lire : La modernisation de l’armée marocaine fait-elle peur à l’Espagne ?

Le Maroc a déjà acquis avec le financement partiel de l’Arabie saoudite, une vingtaine de chasseurs-bombardiers américains F-16 Block 50/52, et d’autres matériels militaires, soulignent les experts qui ajoutent que récemment encore, « de nombreux moyens militaires ont été acquis par le Maroc afin d’accroître sensiblement son potentiel militaire ». Il s’agit entre autres d’une vingtaine de F-16 Block 70/72 modernes, de deux cents chars de chasse M1-A1 Abrams (dont 162, mise à jour avec les dernières améliorations disponibles), de 24 hélicoptères de chasse Apache AH-64E, etc. Les experts concluent que cette course aux armements risque de conduire à une « instabilité » dans la région et affectera aussi l’Espagne par rapport à Ceuta et Melilla.

La ministre de la Défense espagnole, Margarita Robles, avait indiqué pour sa part qu’elle n’envisageait pas de revoir sa stratégie à l’égard de Ceuta et Melilla malgré le réarmement du Maroc. Il s’agit d’une « affaire interne du Maroc », pays qui mérite le « plus grand respect », avait-elle déclaré à Europa Press. L’Espagne n’est pas seule, sa politique de défense fait corps avec celle de l’Union européenne et de l’OTAN, alors que « le Maroc n’appartient ni à l’UE ni à l’OTAN », avait ajouté la ministre.

Sujets associés : Espagne - Défense - Armement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La modernisation de l’armée marocaine fait-elle peur à l’Espagne ?

Le Maroc s’est engagé depuis quelques années dans une dynamique de renforcement et de modernisation de son armée, avec le soutien des États-Unis et de l’Arabie Saoudite. Cette...

Les drones turcs acquis par le Maroc font-ils peur à l’Espagne ?

Le Maroc aurait acquis une bonne quinzaine de drones de combat turc, Bayraktar TB2, dont une partie pourrait être transférée sur la base militaire Al-Aroui près de Nador, à...

L’achat d’hélicoptères Bell 412 EPI par le Maroc fait peur à l’Espagne

Le Maroc vient de réceptionner 2 unités des 22 hélicoptères Bell 412 EPI commandés aux États-Unis pour lutter contre les attaques sous-marines. Cette acquisition fait-elle peur à...

La presse espagnole s’inquiète du réarmement du Maroc

Le Maroc a réceptionné récemment ses premiers canons automoteurs Caesar français, après les drones et autres systèmes de défense acquis auprès de la Chine, de la Turquie et d’Israël....

Nous vous recommandons

Espagne

En Espagne, la darija ne sera pas enseignée dans les écoles

Le rêve de la communauté marocaine en Espagne de voir les langues darija et le tamazight enseignées dans les enclaves de Sebta et Melilla s’est évaporé. Un amendement sur la réforme de la loi de l’éducation nationale visant leur intégration dans les...

Cinglante réaction d’un jeune marocain à un tweet d’une députée de Vox (extrême droite)

Un jeune marocain a réagi au tweet de la députée du parti espagnol d’extrême droite Vox, Rocío de Meer, qui semblait reprocher aux Marocains d’Almeria de célébrer la victoire du Maroc sur la Belgique à la Coupe du monde au...

Reprise des relations avec le Maroc : Albares demande « du temps et de la discrétion »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré mercredi que les relations avec le Maroc seront consolidées, mais dans « la tranquillité, le temps et la discrétion ».

Du haschich marocain saisi à Ceuta

Des agents de la garde civile maritime ont saisi cette semaine, sept ballots de haschich d’environ 230 kilos, à proximité de l’embouchure du port de Ceuta.

Mort d’un Marocain dans un terrible accident en Espagne

Un Marocain a perdu la vie samedi à Vilagarcía après que sa voiture a chuté dans un ravin de six mètres de profondeur.

Défense - Armement

L’Algérie bombe le torse face au Maroc (vidéo)

Le ministère algérien de la défense a diffusé une vidéo du lancement de son premier missile balistique, récemment acquis auprès de la Russie.

Espagne : un sénateur dénonce la vente « massive » d’armes au Maroc depuis 1991

Le sénateur de Compromis, Carles Mulet, reproche au gouvernement de Pedro Sanchez d’avoir continué à fournir des armes « de manière massive » au Maroc après le cessez-le-feu avec le Front Polisario en...

La Marine royale marocaine et l’US Navy en exercice dans le détroit

La Marine royale marocaine Allal Ben Abdallah (F 615) et l’US Navy, à travers le Harry S. Truman Carrier Strike Group (HSTCSG) ont traversé ensemble, le détroit de Gibraltar puis entré en mer Méditerranée lors d’un déploiement régulier dans la zone...

L’armée algérienne bombe le torse à la frontière avec le Maroc

L’Armée nationale populaire (ANP) s’apprête à lancer de vastes manœuvres militaires près de la frontière marocaine. Cette décision qui émane du haut conseil de sécurité algérien fait suite à la création par les Forces armées royales (FAR) d’une nouvelle zone...

Le chef de l’armée émiratie en visite au Maroc

En visite officielle au Maroc du 18 au 19 octobre, le chef d’état-major des Forces armées des Émirats arabes unis, le général de division Hamad Mohammed Thani Al Rumaithi a rencontré plusieurs hauts responsables de l’armée marocaine, dont le ministre...