Recherche

Le réarmement du Maroc fait peur à l’Espagne

© Copyright : DR

28 août 2021 - 16h00 - Monde - Par: A.P

Le réarmement dans lequel s’est lancé le Maroc ces dernières années constituerait, selon certains experts espagnols, une « menace militaire » pour l’Espagne et le détroit.

Les experts Guillem Colom, docteur en sécurité internationale, Guillermo Pulido, doctorant en études stratégiques, et Mario Guillamó, diplômé en sciences politiques et en administration, ont alerté dans une étude sur « le réarmement et le renforcement des capacités militaires du Maroc », qui est en concurrence avec l’Algérie et revendique Ceuta et Melilla, après que les États-Unis sous Trump ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Ces deux éléments pourraient menacer la paix dans la région du détroit de Gibraltar, estiment-ils.

« Le Maroc a annoncé un plan quinquennal de réarmement dans lequel il a prévu d’acquérir du matériel militaire pour 22 milliards de dollars », rappellent les experts. « L’accroissement concurrentiel des armements d’un pays par rapport à un autre (en supposant qu’ils soient en conflit) engendre une méfiance quant aux intentions offensives possibles et aboutit finalement à une situation de crise », préviennent-ils.

À lire : La modernisation de l’armée marocaine fait-elle peur à l’Espagne ?

Le Maroc a déjà acquis avec le financement partiel de l’Arabie saoudite, une vingtaine de chasseurs-bombardiers américains F-16 Block 50/52, et d’autres matériels militaires, soulignent les experts qui ajoutent que récemment encore, « de nombreux moyens militaires ont été acquis par le Maroc afin d’accroître sensiblement son potentiel militaire ». Il s’agit entre autres d’une vingtaine de F-16 Block 70/72 modernes, de deux cents chars de chasse M1-A1 Abrams (dont 162, mise à jour avec les dernières améliorations disponibles), de 24 hélicoptères de chasse Apache AH-64E, etc. Les experts concluent que cette course aux armements risque de conduire à une « instabilité » dans la région et affectera aussi l’Espagne par rapport à Ceuta et Melilla.

La ministre de la Défense espagnole, Margarita Robles, avait indiqué pour sa part qu’elle n’envisageait pas de revoir sa stratégie à l’égard de Ceuta et Melilla malgré le réarmement du Maroc. Il s’agit d’une « affaire interne du Maroc », pays qui mérite le « plus grand respect », avait-elle déclaré à Europa Press. L’Espagne n’est pas seule, sa politique de défense fait corps avec celle de l’Union européenne et de l’OTAN, alors que « le Maroc n’appartient ni à l’UE ni à l’OTAN », avait ajouté la ministre.

Mots clés: Espagne , Défense - Armement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact