Renault mise sur l’hybride et l’électrique au Maroc

21 janvier 2022 - 18h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Après une année 2021 globalement satisfaisante, le groupe Renault a décidé d’élargir ses perspectives de développement au Maroc, misant cette année sur l’électrique et l’hybride.

La persistance de la crise sanitaire et la pénurie des semi-conducteurs n’ont pas affecté les activités au sein du groupe Renault. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le groupe a fait état de belles performances dans la vente de ces principales marques : Dacia et Renault, rapporte L’Économiste, précisant qu’à elles seules, les deux marques détiennent 40 % de ventes cumulées et de parts de marché.

Cette embellie a été saluée par les dirigeants du groupe, qui nourrissent déjà de fortes ambitions pour l’année en cours. Une performance commerciale attribuable aux solides fondamentaux du groupe, a fait savoir Mohamed Bachiri, directeur de Renault-Maroc, ajoutant que le groupe va continuer à produire des best sellers non seulement pour le Maroc mais aussi pour le monde entier.

A lire : Dacia ne produira pas le SUV hybride au Maroc

Selon le bilan 2021, Dacia reste indétrônable, occupant la première place des ventes depuis une quinzaine d’années au Maroc. À elle seule, la marque pèse 26 % de part de marché avec 46 044 unités vendues en 2021. Quant à la 2ᵉ place du podium, elle revient à la marque au losange qui a totalisé 23 677 transactions (13,5 % de part).

Pour cette année, le groupe Renault entend renouveler ses modèles et faire la promotion de nouvelles gammes, pour booster encore plus les indicateurs commerciaux et capitaliser sur les acquis en termes de positionnement et de parts de marché.

Dans ce sillage, deux nouveautés seront bientôt mises sur le marché marocain. Il s’agit de la Dacia Spring et de Renault Arkana. Spring est le tout premier véhicule 100 % électrique de la marque. Une citadine qui a été lancée fin 2021 en Europe alors que l’Arkana est un SUV compact et hybride. Côté design, il est à mi-chemin entre le Captur et le Kadjar. Ce sera donc le premier modèle hybride de la marque qui va ouvrir le bal au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Automobile - Chiffre d’affaires

Aller plus loin

Dacia ne produira pas le SUV hybride au Maroc

Le SUV hybride qui remplace le monospace Dacia Lodgy ne sera pas produit au Maroc. Ainsi en a décidé le constructeur roumain Dacia.

Le Maroc, premier marché du groupe Renault dans la région Afrique/Moyen-Orient

Le Maroc se classe 11ᵉ client de Renault Group à l’échelle mondiale et premier client dans la région Afrique/Moyen-Orient à fin mars, où les ventes du constructeur automobile...

Nouveau record pour l’usine Renault de Tanger

Quatre ans après avoir célébré la production d’un million de voitures, l’usine Renault-Nissan de Tanger a bouclé la semaine dernière, la production du 2 150 000ᵉ véhicule....

Maroc : Dacia et Renault toujours leaders sur le marché

Très convoitées au Maroc, les marques Dacia et Renault continuent leur ascension sur le marché national de l’automobile. Selon un communiqué du groupe Renault Maroc, elles...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Autoroutes du Maroc : nette progression des recettes au premier semestre

À fin juin 2022, Autoroutes du Maroc (ADM) ont affiché près de 2 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, soit une progression de 10 % par rapport à la même période en 2019, selon les indicateurs trimestriels.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au Maroc et à l’étranger. Le processus de son homologation est en cours.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).