Nouveau record pour l’usine Renault de Tanger

15 novembre 2021 - 12h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Quatre ans après avoir célébré la production d’un million de voitures, l’usine Renault-Nissan de Tanger a bouclé la semaine dernière, la production du 2 150 000ᵉ véhicule. Depuis son installation au Maroc, le groupe Renault, même au plus fort temps de la pandémie du coronavirus, a réussi à tirer son épingle du jeu.

C’est 2012 que l’usine Renault de Tanger a démarré ses activités, dans le cadre d’un partenariat entre le Maroc, Renault et Veolia Environnement. L’idée est de révolutionner le monde de l’industrie automobile en étant respectueux de l’environnement. Et c’est ce qui se fait depuis près de 10 ans.

À lire : Les belles performances de Renault Maroc

Aujourd’hui, l’usine Renault-Nissan de Tanger tourne 24H/24H et 6 jours sur 7, avec une capacité de production d’environ 400 000 véhicules par an avant l’avènement du Covid-19. Première usine du Groupe conçue Zéro émission de CO₂ et Zéro rejet d’effluent industriel, cette usine compte sur la performance de ses employés pour surpasser les objectifs définis au départ, c’est-à-dire, faire du Maroc une référence et un Hub mondial pour le marché automobile, rapporte challenge.

À lire : Pourquoi Renault Tanger est contraint d’arrêter sa production ?

C’est en cela que la célébration la semaine dernière de la sortie de ses chaines du 2 150 000ᵉ véhicule produit depuis son démarrage en 2012 reste la consécration d’un travail acharné. Il s’agit d’un nouveau record pour l’usine.

À lire : L’usine Renault Tanger fabriquera deux nouvelles voitures

En mai dernier, pour lancer la fabrication des nouveaux modèles, le site Renault de Tanger a procédé au renouvellement et au renforcement des infrastructures afin de les rendre à la pointe de la technologie. C’est le cas dans l’atelier tôlerie qui a été renforcé avec l’ajout de 32 robots sur les postes d’assemblage final, de l’atelier peinture qui a été équipé de nouveaux process vernis et l’atelier montage qui a révolutionné sa logistique en intégrant le transport de pièces par chariots filoguidés autonomes.

À lire : Express : la voiture Renault 100% conçue au Maroc

À noter qu’aujourd’hui, l’industrie automobile marocaine emploie directement 220 000 personnes, dont la plupart travaillent pour environ 250 fournisseurs et équipementiers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Renault - Tanger - Automobile - Développement

Aller plus loin

Groupe Renault : le Maroc dans le Top 10 des ventes mondiales

Le Maroc reste une vaste base commerciale et stratégique pour le groupe Renault. Au premier semestre 2021, le Royaume figure, pour la première fois, dans le Top 10 des...

Renault veut délaisser son usine en Algérie au profit de celle de Tanger

Après avoir arrêté sa production en Russie, Renault est en passe de fermer son usine implantée près d’Oran en Algérie, qui tourne au ralenti depuis deux ans. L’année dernière,...

Les ambitions marocaines de Renault

Renault renforce sa présence au Maroc à travers la signature d’une nouvelle convention. Cet engagement vise à atteindre un sourcing local à 2,5 milliards d’euros dès 2025 et une...

Le groupe Renault Maroc atteint 64% de taux d’intégration

Dans un contexte automobile difficile dû à la crise des composants électroniques au niveau mondial, Renault a conforté sa position de leader au Maroc. Au premier semestre de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...