Nouveau record pour l’usine Renault de Tanger

15 novembre 2021 - 12h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Quatre ans après avoir célébré la production d’un million de voitures, l’usine Renault-Nissan de Tanger a bouclé la semaine dernière, la production du 2 150 000ᵉ véhicule. Depuis son installation au Maroc, le groupe Renault, même au plus fort temps de la pandémie du coronavirus, a réussi à tirer son épingle du jeu.

C’est 2012 que l’usine Renault de Tanger a démarré ses activités, dans le cadre d’un partenariat entre le Maroc, Renault et Veolia Environnement. L’idée est de révolutionner le monde de l’industrie automobile en étant respectueux de l’environnement. Et c’est ce qui se fait depuis près de 10 ans.

À lire : Les belles performances de Renault Maroc

Aujourd’hui, l’usine Renault-Nissan de Tanger tourne 24H/24H et 6 jours sur 7, avec une capacité de production d’environ 400 000 véhicules par an avant l’avènement du Covid-19. Première usine du Groupe conçue Zéro émission de CO₂ et Zéro rejet d’effluent industriel, cette usine compte sur la performance de ses employés pour surpasser les objectifs définis au départ, c’est-à-dire, faire du Maroc une référence et un Hub mondial pour le marché automobile, rapporte challenge.

À lire : Pourquoi Renault Tanger est contraint d’arrêter sa production ?

C’est en cela que la célébration la semaine dernière de la sortie de ses chaines du 2 150 000ᵉ véhicule produit depuis son démarrage en 2012 reste la consécration d’un travail acharné. Il s’agit d’un nouveau record pour l’usine.

À lire : L’usine Renault Tanger fabriquera deux nouvelles voitures

En mai dernier, pour lancer la fabrication des nouveaux modèles, le site Renault de Tanger a procédé au renouvellement et au renforcement des infrastructures afin de les rendre à la pointe de la technologie. C’est le cas dans l’atelier tôlerie qui a été renforcé avec l’ajout de 32 robots sur les postes d’assemblage final, de l’atelier peinture qui a été équipé de nouveaux process vernis et l’atelier montage qui a révolutionné sa logistique en intégrant le transport de pièces par chariots filoguidés autonomes.

À lire : Express : la voiture Renault 100% conçue au Maroc

À noter qu’aujourd’hui, l’industrie automobile marocaine emploie directement 220 000 personnes, dont la plupart travaillent pour environ 250 fournisseurs et équipementiers.

Sujets associés : Investissement - Renault - Tanger - Automobile - Développement

Aller plus loin

Renault suspend la production de ses véhicules au Maroc

Le constructeur français Renault a décidé de suspendre temporairement la production de ses véhicules à l’usine de Tanger. À l’origine de cette suspension, la pénurie de puces...

Les ambitions marocaines de Renault

Renault renforce sa présence au Maroc à travers la signature d’une nouvelle convention. Cet engagement vise à atteindre un sourcing local à 2,5 milliards d’euros dès 2025 et une...

Renault, leader incontesté au Maroc

Implanté au Maroc depuis 92 ans, le Groupe Renault a ouvert la voie à la filière automobile dans le royaume et reste incontestablement le leader sur le marché national. Près de...

« Mobilize Duo », la petite Renault 100% électrique fabriquée au Maroc

Dans le cadre de la célébration du dixième anniversaire de l’usine Renault à Tanger, le groupe automobile a annoncé la production dès 2023, d’un modèle de véhicule électrique...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.