Rentrée scolaire au Maroc : quel mode d’enseignement cette année ?

29 août 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour la rentrée scolaire 2021-2022, trois modes pédagogiques seront adoptés par les établissements d’enseignement publics et privés au Maroc. Il s’agit du mode d’enseignement présentiel, de l’enseignement par alternance, entre présentiel et auto-apprentissage, et le mode d’enseignement à distance. Dans tous les cas, l’application stricte des mesures préventives individuelles et collectives est toujours de rigueur, indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le document du ministère précise que cette décision a été prise en raison de l’évolution de la situation épidémiologique et des écarts constatés entre les diverses régions et provinces du pays, et au regard des conclusions de l’étude des différents schémas possibles d’organisation de la scolarité dans un tel contexte. La rentrée scolaire prendra en considération l’opération de vaccination anti-Covid pour la tranche d’âge 12-17 ans, en plus des dispositions que fixeront les autorités compétentes pour assurer un enseignement dans des conditions optimales de sécurité pour tous les élèves, les cadres pédagogiques et administratifs. Et le ministère de rassurer les familles que, tout comme l’année scolaire dernière, leur volonté sera prise en considération.

Ainsi, dans les établissements d’enseignement publics et privés, de même que les écoles des missions étrangères, le ministère indique que le mode d’enseignement présentiel sera déployé, à condition de réunir les conditions matérielles de distanciation physique, comme c’est le cas pour les établissements situés en milieu rural, et de ne pas dépasser 20 élèves par classe. L’enseignement présentiel est également autorisé dans les établissements scolaires où tous les élèves sont vaccinés, alors que le mode d’enseignement par alternance, entre présentiel et auto-apprentissage, sera adopté dans le reste des établissements. Quant à l’enseignement à distance, il sera adopté en réponse aux souhaits des familles ou en cas d’apparition d’un foyer épidémiologique dans un établissement scolaire, précise le communiqué.

En clair, ces différents modes d’enseignement seront appliqués en fonction de la situation individuelle de chaque établissement, à savoir que les autorités territoriales, éducatives, sanitaires et locales ont compétence pour imposer l’une des solutions. Quel que soit le modèle déployé, le ministère tient à « l’application stricte des mesures préventives individuelles et collectives arrêtées dans le protocole sanitaire en vigueur dans l’ensemble des établissements d’éducation et de formation et qui sera actualisé en cas de nécessité, à la lumière des recommandations des autorités sanitaires ».

Pour rappel, la rentrée 2021-2022 est fixée au 1ᵉʳ septembre prochain pour les cadres et fonctionnaires de l’administration éducative, le corps des inspecteurs, les cadres chargés de la gestion des services matériels et financiers, le corps de l’orientation et de la planification éducatives, celui de la gestion éducative et administrative, les cadres administratifs communs. Suivra le 2 septembre, le corps enseignant. Les cours démarrent effectivement le 10 septembre, conclut le communiqué.

Sujets associés : Famille - Education - Ministère de l’Education nationale - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Rentrée scolaire : voici les nouveautés du système de contrôle continu

Une note relative à l’encadrement de la procédure du suivi continu a été publiée par le ministère de l’Éducation nationale, pour le compte de l’année 2021-2022. Un nouveau...

Rentrée des classes au Maroc : le ministère apporte des précisions

L’année scolaire 2020-2021 aura lieu le 7 septembre au Maroc, après quelques bouleversements dus à la pandémie du coronavirus. Tous les regards sont tournés vers le ministère de...

Rentrée scolaire : reprise des séances de révision télévisées

Suite au report de la rentrée scolaire et à la situation épidémiologique, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé la reprise de la diffusion des séances de révisions et...

Maroc : cours présentiels ou à distance ?

Le gouvernement maintient toujours le suspense sur le modèle d’enseignement à adopter, cette année. Cette incertitude fait paniquer les parents d’élèves à quelques jours de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Un nouveau campus pour 2000 étudiants à Rabat

Le Groupe OCP a annoncé avoir obtenu le soutien de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organisme du groupe de la Banque mondiale, pour la garantie des prêts finançant un nouveau campus UM6P à Rabat.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.