Réouverture des frontières : l’Espagne met en place un protocole sanitaire

15 mai 2022 - 13h40 - Ecrit par : A.S

Le ministère espagnol de la Santé a mis en place un protocole sanitaire pour la réouverture des frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc prévu le mardi 17 mai à partir de 00 heure. Les personnes de plus de 12 ans devront présenter « un certificat de vaccination et un test PCR ».

Il s’agit d’une « mesure urgente et nécessaire, surtout compte tenu de la réouverture des postes frontaliers terrestres à Ceuta et Melilla », est-il indiqué dans l’arrêté de la ministre de la Santé, Carolina Darias, publié samedi au Journal officiel de l’État (BOE), soulignant que « l’objectif visé est précisément d’empêcher la transmission du coronavirus et de ses variants » en Espagne.

Ainsi, les passagers aux frontières de Sebta et Melilla devront présenter un certificat de vaccination valide, délivré par les autorités compétentes du pays d’origine quatorze jours après la date d’administration de la dernière dose du calendrier vaccinal complet, à condition de ne pas dépasser deux cent soixante-dix jours à compter de cette date, fait savoir Europa Press. À défaut, les passagers devront fournir un test de diagnostic négatif, approuvé par la sécurité sanitaire de l’UE.

À lire : Officiel : les frontières de Sebta et Melilla rouvrent mardi

Au cas où le passager ne dispose ni du certificat de vaccination, ni du test de diagnostic négatif, il lui sera exigé un certificat de guérison qui confirme qu’il a subi un traitement après avoir été testé positif au SARS-CoV-2. Ce certificat devra être délivré par l’autorité compétente ou par un service médical et sera valide pendant cent quatre-vingts jours après la date du premier résultat positif du test de diagnostic. En revanche, aucun document supplémentaire ne sera exigé aux détenteurs d’un certificat Covid numérique de l’Union européenne ou tout document équivalent.

Si lors du contrôle sanitaire, une personne est suspectée de souffrir du Covid-19 ou d’une autre pathologie pouvant présenter un risque pour la santé publique, elle sera soumise à une évaluation médicale qui pourrait conduire à l’activation d’un protocole avec les services de santé de l’Institut national de gestion de la santé (Ingesa), précise l’arrêté qui prévient que tout contrevenant à ces règles sanitaires sera interdit d’entrer sur le territoire espagnol pour des raisons de santé publique.

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla - Espagne - Santé - Pass vaccinal

Aller plus loin

Voici pourquoi le Maroc refuse d’ouvrir les frontières de Sebta et Melilla

Le Maroc a décidé de maintenir fermées les frontières avec Ceuta et Melilla pendant un mois, après la décision de l’Espagne de prolonger la même mesure pendant 15...

Officiel : les frontières de Sebta et Melilla rouvrent mardi

Les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc vont rouvrir mardi prochain, a annoncé ce jeudi le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando...

Les frontières entre l’Espagne et le Maroc vont rouvrir « en été »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré vendredi que la réouverture « ordonnée et progressive » des frontières avec le Maroc sera effective « en...

Le Maroc et l’Espagne officialisent la réouverture des frontières de Sebta et Melilla

Le Maroc et l’Espagne ont décidé de rouvrir « dans les prochains jours », des frontières terrestres à Sebta et à Melilla.

Nous vous recommandons

Taroudant : une soirée bien arrosée finit par un drame

La police judiciaire de Taroudant mène des investigations depuis mercredi pour découvrir ce qui s’est réellement passé pour qu’un jeune homme saute du toit d’une maison et qu’une jeune fille soit retrouvée morte, après avoir reçu des coups de...

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...

Angers : Sofiane Boufal propose une diminution de son salaire

Dans une interview accordée à l’Équipe, l’international marocain Sofiane Boufal a abordé plusieurs sujets concernant sa carrière, dont la baisse de son salaire largement relayée par les médias français.

Tentative de kidnapping d’une infirmière à Casablanca

Une infirmière au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd a été victime d’une tentative d’enlèvement et de vol avec violence. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont procédé, mardi, à l’arrestation de deux individus...

Voyages au Maroc : vers la suppression de l’obligation du PCR dans les aéroports

Mohamed Abdeljalil, ministre Transport et de la logistique a assuré que le gouvernement fait de la suppression de l’obligation de présenter le test PCR pour les voyageurs en provenance de l’étranger par voie aérienne une priorité et se penche sur la...

La France souhaite « un partenariat d’exception avec le Maroc »

Le Quai d’Orsay a annoncé ce vendredi, par la voix de son porte-parole adjoint, que la France réaffirme son « attachement à poursuivre l’approfondissement du partenariat d’exception avec le Maroc dans tous les domaines...

Le roi Mohammed VI offre un iftar en l’honneur de Pedro Sanchez (vidéo)

En visite au Maroc sur invitation du roi Mohammed VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a participé à un iftar offert en son honneur par le Souverain.

Royal Air Maroc intègre officiellement Oneworld

Royal Air Maroc a annoncé lundi qu’elle fait désormais partie du prestigieux réseau Oneworld, qui regroupe les principales compagnies aériennes du monde connues pour leurs services et prestations de...

L’aéroport d’Agadir, un hub pour les avions russes

Suite à l’avalanche de sanctions économiques, notamment la fermeture de plusieurs espaces aériens, l’aéroport d’Agadir est devenu un hub pour la Russie qui rapatrie ses ressortissants depuis les Caraïbes et le...

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.