La reprise des vols de Royal Air Maroc se précise

20 juin 2020 - 11h45 - Ecrit par : I.L

La reprise des vols de Royal Air Maroc se précise. En attendant le soutien financier du gouvernement pour la relance de ses activités, la compagnie aérienne marocaine a lancé la campagne de dépistage de tous ses salariés.

La reprise des activités de RAM dépendra de l’appui financier du gouvernement qui pourrait exiger la réduction des effectifs et des charges de fonctionnement de la compagnie, rapporte Jeune Afrique. Cette campagne de dépistage de ses employés, lancé le 17 juin dernier se déroule visiblement avec une appréhension. Le personnel participe à cette campagne de dépistage au covid-19 à l’aéroport Mohammed V et au siège de Casablanca, tout en craignant les prochaines décisions du top management.

Même si les activités ont repris sur les différents sites de RAM depuis le 11 juin dernier, après trois mois de télétravail, l’avenir n’est guère rassurant pour ces milliers d’employés de la compagnie aérienne.

Cette appréhension fait suite au discours de la ministre du Tourisme la semaine dernière devant les élus du peuple. Nadia Fettah avait annoncé à mots couverts une reprise des activités de RAM qui pourrait impacter l’effectif du personnel et de la flotte de la compagnie.“La compagnie nationale RAM a établi un plan d’austérité assorti d’une panoplie de mesures pour lutter contre les retombées de la crise”. D’après une source proche du dossier, la compagnie a un besoin urgent de soutien financier.

L’État marocain ne peut s’engager dans un nouveau contrat avec la compagnie si elle ne taille pas dans son effectif ou ne réduise sa flotte de 59 avions cloués au sol depuis la fermeture des espaces aériens.

Pour l’heure, RAM n’a pas encore précisé le nombre d’emplois qui pourraient être supprimés. Selon le même média, l’ampleur des coupes dépendra en toute logique du montant de l’enveloppe que l’État mettra à la disposition de la compagnie. Par ailleurs, la compagnie devra se débarrasser de ses bureaux de représentation, qui lui coûtent énormément cher.

Tags : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - None

Aller plus loin

Royal Air Maroc fait l’objet d’une plainte

L’association française des consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé, mardi, avoir porté plainte contre 20 compagnies aériennes dont Royal air Maroc. En cause, les vols annulés pour...

Royal Air Maroc a du mal à recouvrer ses dettes

Le président de la région Draa Tafilelt, El Habib Choubani, refuse de payer l’ardoise de 80 millions de dirhams, redevable depuis 2018 par le Conseil de la région à Royal air...

Maroc : probable reprise des vols dès ce 15 juin

Les vols internationaux de et vers le Maroc devraient reprendre dès le 15 juin, selon des sources proches des autorités marocaines.

Royal air Maroc au bord de la faillite ?

Royal air Maroc souffre énormément de l’immobilisation de ses avions, depuis que le gouvernement marocain a décidé de suspendre toute liaison aérienne avec...

Nous vous recommandons

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie d’eau plongent certaines zones, surtout rurales, dans un déficit hydrique...

Covid-19 : Bruxelles inquiète du taux de positivité au retour du Maroc

Bruxelles exprime de vives inquiétudes quant au taux de positivité au retour du Maroc. 10 % des MRE de retour du royaume la dernière semaine d’août ont été testés positifs au Covid-19, soit le taux le plus élevé de tous les voyageurs qui...

Bond du marché immobilier au Maroc

Les transactions immobilières ont repris pour l’ensemble du secteur. Les derniers chiffres laissent apparaître une forte hausse de l’offre et la demande au troisième trimestre de cette année.

Marrakech fait la guerre aux chauffeurs de taxi arnaqueurs

Suite à des plaintes liées à la hausse des prix pratiqués par certains chauffeurs de taxi à Marrakech, les autorités viennent de lancer une campagne de contrôle. Des sanctions sont prévues !

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries pour débattre du renvoi au tribunal correctionnel auront lieu le 23 février...

Des arrestations pour prostitution à Marrakech

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes femmes, ont été arrêtées. En dehors des boissons et autres substances qui y ont été...

Réaction de l’Algérie sur le prolongement d’African Lion au Sahara

Amar Belani, l’envoyé spécial chargé du dossier du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi au prolongement de l’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022 à Mahbès, une ville du...

Une Espagnole bloquée au Maroc avec ses deux enfants

Sukaina Ahmed Abderrazak, une jeune femme originaire de Ceuta, est bloquée au Maroc avec ses deux filles qui n’ont pas été reconnues par leur père d’origine marocaine. Malgré toutes les démarches engagées auprès des consulats espagnols au Maroc, elle n’a...

Tanger Med : un MRE arrêté avec plus de 52 000 euros non déclarés

Lundi soir, les éléments de la douane opérant au port Tanger Med ont saisi plus de 52 000 euros chez un Marocain résidant à l’étranger. Il voulait introduire sans déclaration cette somme sur le territoire...

Des Américains invoquent le droit marocain pour être jugés

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, se retrouvent en prison pour avoir conduit une camionnette contenant des armes et bloqué l’Interstate 95 à Wakefield, dans le Massachusetts en juillet...