Retour sur la restauration du cimetière juif de Fès

7 janvier 2022 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un an après la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, l’architecte marocain qui a supervisé de façon bénévole, la restauration du cimetière juif de Fès, Henri Cohen, est revenu sur les travaux ayant permis de donner un coup de neuf à ce cimetière datant du XIXᵉ siècle.

C’est en 2015 que les travaux pour la restauration de ce cimetière ont démarré. Le Maroc a entrepris de restaurer le riche patrimoine juif. « Le cimetière juif de Fès a été restauré et embelli, avec l’initiative de Sylviane et d’Elie Devico, mais cette restauration n’aurait pu voir le jour sans les généreux donateurs. Un grand nombre de Juifs ont contribué au projet en faisant don d’importantes sommes d’argent. Environ 300 000 dollars ont été récoltés jusqu’à présent », a déclaré Henri Cohen à i24NEWS.

À lire  : Maroc : le cimetière juif d’El Jadida remis à neuf

Au cours de son intervention, Henri Cohen a révélé qu’il y avait « trois vieilles synagogues dans le cimetière de Fès, datant de la fin du 19 siècle et du début du 20 siècle ». Il explique que « la première synagogue est celle de Vidal ha Serfaty ». Aujourd’hui, elle a été adaptée à la prière et aux visites du public. « La deuxième synagogue, Raphaël Abensour, sert aussi de musée, car elle renferme des objets historiques rares, des images et des livres. La route qui mène à l’intérieur du cimetière était difficilement praticable, mais nous l’avons reconstruite pour faciliter l’accès à la synagogue », a-t-il poursuivi.

« La troisième synagogue est Haim Cohen. Elle a été fermée pendant des années à cause de son mauvais état. Mais aujourd’hui elle est entièrement restaurée », a-t-il expliqué. Le cimetière de Fès compte environ 22 000 tombes, et sert de lieu de repos à de nombreuses personnalités historiques, politiques et religieuses juives marocaines. Des rabbins, des juges et des notaires y sont enterrés.

À lire  : Des centaines de Juifs du monde entier à Essaouira (vidéo)

Il a souligné qu’au moment des fouilles, « une tombe surprenante » de près de 149 ans, a été trouvée et portait une plaque de marbre écrite en hébreu, avec le nom d’Eliyahu Monsonico. « De nombreux juifs marocains aimeraient retourner au Maroc, s’y installer et monter des projets dans divers domaines », a-t-il conclu.

Sujets associés : Fès - Judaïsme marocain - Restauration

Aller plus loin

La rénovation du cimetière juif d’Al Jadida célébrée par un pèlerinage

Pour célébrer la rénovation d’un cimetière juif situé dans la ville côtière d’Al Jadida, responsables marocains et dirigeants de la communauté juive se sont retrouvés, le temps...

Mohammed VI finance la restauration d’un cimetière juif au Cap-Vert

Praia, cimetière juif au Cap-Vert, sera complètement rénové à partir de la semaine prochaine, grâce à un don accordé par le Roi Mohammed VI.

Protection des Juifs : Israël dit merci au Maroc

Plus d’un demi-siècle après, Israël témoigne sa gratitude au Maroc, pour avoir protégé les Juifs de la Shoah pendant la seconde guerre mondiale. Une première.

Maroc : le cimetière juif d’El Jadida remis à neuf

La cérémonie de l’inauguration du cimetière juif d’El Jadida, totalement réhabilité, a mobilisé, le jeudi 1er août 2019, un nombre impressionnant des membres de la communauté...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.