Retour des mineurs : le Maroc n’a pas fourni les renseignements demandés par l’Espagne

2 janvier 2022 - 14h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Espagne attend toujours les informations demandées au Maroc sur les 700 mineurs non accompagnés encore à Ceuta, pour lancer la procédure de leur rapatriement.

La délégation du gouvernement de Ceuta reste préoccupée par la situation des mineurs arrivés en mai et qui attendent d’être rapatriés. Les autorités de la ville autonome n’ont toujours pas obtenu les renseignements demandés au Maroc pour engager la procédure de leur retour, conformément aux textes en vigueur, fait savoir El Faro de Ceuta.

Selon la loi sur les étrangers, le délégué du gouvernement à Ceuta ne peut engager la procédure de rapatriement d’un mineur sans connaître sa « situation familiale » dans son pays d’origine. C’est ce rapport qui est actuellement attendu du Maroc, malgré « tous les moyens possibles » utilisés par les autorités locales pour l’obtenir. A cela doit s’ajouter un document du Service de protection de l’enfance de la ville autonome devant comporter « toute information sur la situation du mineur ».

À lire : Le Maroc « ne joue pas le jeu » du rapatriement des mineurs

Le délégué doit en outre assurer l’intérêt supérieur de chaque enfant. C’est pourquoi, après étude au cas par cas, il pourra décider si la meilleure solution est « le regroupement avec sa famille ou sa mise à la disposition des services de protection de son pays d’origine ».

En tout, 360 mineurs sont encore pris en charge par l’administration de Ceuta, a indiqué lundi dernier le président de Ceuta, Juan Jesús Vivas, dénonçant l’attitude du Maroc « qui n’a montré sa volonté de collaborer activement qu’en août », après la suspension de l’opération de rapatriement des mineurs jugée « illégale » par la justice espagnole, et par laquelle 55 mineurs ont été rapatriés au Maroc.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Enfant - Rapatriement

Aller plus loin

Mineurs : le président de Ceuta assume les retours « illégaux » au Maroc

Le président de Ceuta, Juan Vivas, a déclaré samedi qu’« il a encouragé et autorisé toutes les actions » de sa vice-présidente, Mabel Deu (PP), dans le cadre des retours des...

Deux familles marocaines débarquent sur les Îles Chaffarines et demandent l’asile

Deux familles marocaines arrivées dans les îles Chafarinas le 31 décembre dernier, ont été rapatriées au Maroc. La section Nador de l’Association marocaine des droits de l’homme...

Ceuta : des mineurs retournent dans la rue pour échapper au rapatriement

L’opération de rapatriement des mineurs marocains lancé vendredi dernier par le ministère espagnol de l’Intérieur, a provoqué un effet inattendu. Les mineurs, de peur de...

Le Maroc ne joue pas le jeu du retour des mineurs en Espagne

Le Maroc n’a envoyé que les dossiers de 75 mineurs sur les 1 300 qui sont arrivés à Ceuta en mai dernier. Il revient au gouvernement espagnol de décider d’engager ou non la...

Dossiers :

Espagne

Le boxeur marocain Moussa Gholam bat le Mexicain Abraham Montoya

Le boxeur professionnel marocain, Moussa Gholam vient d’ajouter une nouvelle victoire à son tableau de chasse, en remportant samedi à Barcelone, son combat face au Mexicain Abraham Montoya par décision unanime des trois juges (99-91 / 99-91 / 100-90).

L’Espagne démantèle le plus grand réseau de financement du trafic de drogue au Maroc et en Europe

La police espagnole a démantelé dans une zone industrielle de Fuenlabrada (Madrid) un réseau criminel dédié au financement du trafic de drogue au Maroc et dans le reste de l’Europe. En tout, 32 membres de ce réseau dont le leader et son avocat ont été...

Le rappeur Morad doit être expulsé au Maroc, appelle le parti raciste Vox

Le parti Vox de Sabadell (nord-est de l’Espagne) a publié sur son compte Twitter un message raciste contre le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, appelant à l’expulsion de l’artiste s’il est prouvé qu’il a financé un groupe de Marocains pour...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain (vidéo)

Une boule de feu a survolé le ciel marocain le 30 janvier à une vitesse d’environ 255 000 km/h. Son passage a été signalé par les détecteurs du projet SMART.

L’Espagne expulse un criminel marocain

La justice espagnole a ordonné l’expulsion d’un Marocain arrêté mi-juin dans la municipalité de Cocentaina (Alicante) pour divers délits.

Ceuta (Sebta)

Ceuta et Melilla appelées à « prendre les armes » contre le Maroc

Ceuta et Melilla devraient cesser de se plaindre de l’inaction du gouvernement espagnol face à la pression économique qu’elles subissent de la part du Maroc, écrit le journaliste Ignacio Cembrero. Elles gagneraient plutôt à solliciter le soutien de...

Bloqués à Ceuta pendant des mois, des Marocains finalement rapatriés

Le passage de Tarajal (Ceuta) a été rouvert, mercredi matin de façon exceptionnelle, afin de permettre à une centaine de femmes marocaines de regagner le royaume. D’autres groupes vont suivre dans les jours qui suivent.

La police marocaine empêche une dizaine de jeunes d’entrer à Sebta

Les autorités marocaines ont arrêté vendredi deux jeunes habitants de Sebta qui tentaient de faire passer au moins six migrants de la plage de Fnideq vers l’Espagne.

L’armée marocaine pourrait s’emparer de Sebta et Melilla en 4 heures

L’Espagne ne tiendrait pas face à une attaque armée du Maroc sur Ceuta et Melilla. Plusieurs experts militaires espagnols comme américains étaient arrivés à cette conclusion et préconisé des mesures pour renforcer la sécurité dans les deux enclaves.

Voici pourquoi il est difficile d’entrer au Maroc depuis Sebta

Le faible coût de la traversée par Sebta et les contrôles sanitaires et documentaires stricts à la frontière de Tarajal constituent les deux raisons du flux important de MRE qui arrivent dans la ville autonome, provoquant un embouteillage monstre à la...

Enfant

France : encore des mineurs marocains interpellés

Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de onze mineurs marocains âgés de 11 à 16 ans dans les Yvelines, le week-end dernier. Ils seraient impliqués dans des cambriolages commis à Plaisir, Saint-Germain-en-Laye et Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Maroc : de fortes pluies font deux morts à Taroudant

Les fortes pluies du 22 juin ont tué deux personnes à Taroudant, dans le sud-est du Maroc. Les victimes sont des adolescentes.

Une Française fait retirer le titre de séjour à son mari marocain

En France, un Marocain de 44 ans s’est vu retirer son titre de séjour après que son épouse l’a diffamé. Celle-ci avait quitté le domicile conjugal et avait introduit une requête en divorce. Le couple a un enfant.

Melilla : quand les enfants marocains paient les pots cassés

Plusieurs dizaines d’enfants marocains attendent encore de rejoindre les bancs de l’école à Melilla. Les autorités de l’enclave espagnole refusent de les scolariser, sous prétexte que leurs parents ne sont pas détenteurs d’une carte de séjour.

Un enfant marocain recherché dans toute l’Europe

La police de Mecklembourg-Pomeranie, au Nord de l’Allemagne, est toujours à la recherche d’un Tunisien de 29 ans, accusé d’avoir enlevé un bébé dans un jardin public à Schwerin. Il avait agressé la maman, une femme d’origine marocaine.

Rapatriement

Des mineurs rapatriés au Maroc reviennent à Ceuta

Quatre mineurs marocains seraient revenus à Ceuta alors qu’ils avaient été déjà rapatriés au Maroc et remis à leurs familles. La police est actuellement à leur recherche.

Les parents de Monim, rapatrié, regrettent son retour au Maroc

Monim Almaymoni fait partie de la première vague de mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés au Maroc. Ses parents, qui l’ont poussé à partir, regrettent son retour. Le jeune homme aussi guette la moindre occasion pour retourner à Ceuta.

Colère des ressortissants français bloqués au Maroc

La suspension depuis le 30 mars dernier des liaisons aériennes entre la France et le Maroc met à mal le retour vers leur pays de certains ressortissants français, qui se sont retrouvés devant le fait accompli. Ils dénoncent une situation difficile et...

Maroc : manifestation pour exiger le retour des femmes et enfants détenus en Syrie et en Irak

Des dizaines de proches de djihadistes marocains détenus en Syrie et en Irak ont manifesté vendredi devant le parlement marocain à Rabat pour exiger leur rapatriement.

Guerre en Ukraine : le Maroc rapatriera des étudiants mauritaniens

Les étudiants mauritaniens en Ukraine seront rapatriés à bord des vols spéciaux affectés par le Maroc et qui partiront des pays limitrophes. Ainsi en ont décidé les autorités marocaines en soutien à la Mauritanie dont les ressortissants vivent les...