Le royaume devient un leader de la batterie électrique

7 juin 2024 - 23h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le projet de construction d’une usine de fabrication de batteries pour véhicules électriques du géant chinois Gotion high tech à Atlantic Free Zone, la zone franche de la ville de Kénitra dédiée au secteur automobile, fera du Maroc le leader de la mobilité électrique dans la région Middle East et Africa.

Bientôt une première gigafactory au Maroc. Le coût global du projet s’élève à 65 milliards de dirhams, soit le plus important investissement industriel étranger au Maroc après celui de Renault à Tanger. Le constructeur automobile allemand Volkswagen participera au capital de la future filiale marocaine de Gotion High-Tech à hauteur de 40 %. Les investisseurs marocains vont à travers des projets comme CNGR contribué à l’implantation de l’usine. « Nous allons intégrer le maximum de capital et de savoir-faire », confient des sources à Médias24. Le géant chinois Gotion high tech entend installer son usine à Atlantic Free Zone, non loin de l’usine de Stellantis, près des zones estudiantines, notamment de l’UM6P en vue de tirer profit du futur port de Kenitra Atlantique, dont la mise en service est prévue pour 2030.

À lire :Le Maroc attire un nouveau géant chinois de la batterie électrique

La construction de cette première gigafactory s’annonce imminente. L’usine devra être fonctionnelle dans 24 mois, au cours du troisième trimestre 2026. Dans la première phase, il est prévu un investissement de 12,8 milliards, avec une capacité de 20 Gwh. Une capacité de 100 Gwh sera atteinte dès la réalisation du projet. Depuis Kénitra, cette première gigafactory développera des batteries moins chères : lithium, fer et phosphate (LFP). « Quand on veut faire une batterie compétitive pour des véhicules qui doivent être compétitifs, on opte pour les batteries LFP pour baisser les prix », confient encore les mêmes sources. Par ailleurs, ce projet générera 17 000 emplois directs, indirects et induits dont 2 300 à haute qualification et permettra aussi de préserver 220 000 emplois dans ce secteur. Des formations seront organisées au profit des employés. Un centre de R&D sera développé dans le cadre de ce projet qui fera du Maroc l’une des plus grosses gigafactories de la région Middle East & Africa.

À lire :Ahmed Marcouch, un maire d’origine marocaine, face à la montée de l’extrême droite aux Pays-Bas

Pourquoi Gotion high tech a-t-il choisi de s’installer au Maroc ? Ce choix s’explique par plusieurs facteurs : la stabilité du royaume, la jeunesse de la population, ses infrastructures et les énergies renouvelables.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Industrie - Automobile - Chine - Afrique

Aller plus loin

Automobile : le Maroc se dote d’une usine de fabrication de batterie électrique

Le Maroc va bientôt accueillir sa première unité industrielle dédiée à la fabrication de composantes des batteries électriques. Elle sera construite par la Marocaine...

Le Maroc attire un nouveau géant chinois de la batterie électrique

Le géant chinois Gotion High-Tech construira finalement son usine marocaine de fabrication de batteries pour véhicules électriques à Atlantic Free Zone, la zone franche de la...

La voiture électrique chinoise XEV bientôt fabriquée au Maroc

Distribuée en Italie par Venetian Campello Motors, la voiture citadine chinoise 100 % électrique de la marque XEV sera bientôt produite au Maroc. Des négociations sont en cours.

Fiat produira une voiture électrique au Maroc

Le groupe automobile Stellantis élargit sa gamme avec la nouvelle voiture Fiat Pandina électrique qui sera produite au Maroc, au Brésil et en Serbie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

Maroc : Coup de frein à la voiture électrique, voici pourquoi

Le ministère marocain de l’Agriculture a décidé de surseoir à son projet d’acquisition de véhicules électriques en raison de l’insuffisance de bornes de recharge dans le royaume.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...

Le gouvernement marocain s’attaque à l’usage privé des véhicules de l’État

La ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, a annoncé l’intention du gouvernement de prendre des mesures contre l’utilisation anarchique des véhicules de l’État.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.