Attentats de Paris : Salah Abdeslam et Mohamed Abrini au Maroc ?

11 décembre 2015 - 10h15 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, deux des principaux suspects des attentats qui ont touché plusieurs quartiers de Paris, sont recherchés dans leur pays d’origine, le Maroc. Les autorités marocaines viennent de lancer un avis de recherche.

C’est du moins ce que croit savoir le journal le Soir, qui indique que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient de lancer deux avis de recherche contre Salah Abdeslam et Mohamed Abrini. Les deux hommes sont activement recherchés par les services de sécurité belges et français pour leur implication présumée dans les attentats du 13 novembre dernier à Paris et à Saint-Denis.

Selon l’avis diffusé par la DGSN, rapporte la même source, il est demandé aux citoyens de transmettre toute information éventuelle concernant les deux individus.

La Belgique et le Maroc sont en étroite collaboration depuis une dizaine de jours suite à l’appel adressé par le roi Philippe de Belgique au roi Mohammed VI dans lequel il lui demandait l’aide du Maroc en matière d’affaires terroristes. Depuis cet appel, les deux ministres de l’Intérieur des deux pays s’étaient entretenus pour « la mise en oeuvre concrète et immédiate de cette demande ».

Sujets associés : Belgique - Terrorisme - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Attentats terroristes à Paris - Salah Abdeslam - Mohamed Abrini

Aller plus loin

Mohamed Abrini : le viol des yézédies est un « projet de natalité »

Accusé d’avoir participé aux préparatifs des attentats du 13 novembre à Paris, Mohamed Abrini dit ne rien se reprocher et ne condamne pas non plus ces attaques. Le Marocain...

Attentats de Paris et Bruxelles : Mohamed Abrini remis à la France par la Belgique

L’un des présumés auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles, Mohamed Abrini, a été remis hier à la France par les autorités belges.

Mohamed Abdeslam « mes parents sont sous le choc »

Après plusieurs heures de garde à vue, le frère de deux des terroristes impliqués dans les attentats de Paris, a été libéré par la police Belge. Dans une déclaration à la...

Terrorisme : la Belgique demande l’aide du Maroc

La Belgique vient de demander officiellement « une collaboration étroite et poussée de renseignements et de sécurité », vient d’indiquer le ministère de l’Intérieur marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...