Les mineurs marocains, une équation très difficile à résoudre à Sebta

25 avril 2020 - 09h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

En tout, 500 mineurs marocains sont entrés clandestinement à Sebta, soit cinquante chaque mois depuis l’été dernier.

Alors que la police espagnole a pris une série de mesures pour récupérer les enfants de la rue, surtout ceux qui tentent de monter à bord des bateaux ou des voitures à destination de l’Europe, bon nombre d’entre eux se cachent dans les brise-lames du port de Sebta, rapporte EFE. De plus, ces mineurs marocains clandestins, âgés de 12 à 17 ans, transgressent les règles imposées par les centres d’accueil.

Toutefois, les autorités ont réussi à placer 115 mineurs marocains dans un centre sportif dirigé par la Croix-Rouge espagnole à Santa Amelia. L’armée espagnole a monté des tentes qui servent de logement à ces mineurs. Les autorités ont également transféré 430 enfants dans un centre d’accueil à La Esperanza.

Face à la surpopulation du centre d’accueil à La Esperanza, le gouvernement de l’enclave espagnole a mis en place un refuge provisoire à l’aide des tentes prêtes à être déployées. Ce refuge a déjà accueilli 180 mineurs, mercredi 22 avril.

Dans ce contexte de covid-19, les migrants mineurs de Sebta ont été répartis entre trois structures d’accueil : 200 dans le centre d’accueil de La Esperanza, 250 dans un refuge provisoire, et 115 au sein d’un centre sportif couvert.

De son côté, le président de la ville de Ceuta, Juan Jesús Viva, a appelé le gouvernement central à Madrid à attacher du prix à la situation de ces mineurs. À l’en croire, 75 % des aides sociales allouées par l’État espagnol ont servi à résoudre des problématiques liées à l’immigration.

En vidéo, l’arrivée des mineurs marocains dans un nouveau centre d’accueil provisoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Enfant - Vidéos

Aller plus loin

Melilla envisage de rapatrier les mineurs marocains

Le rapatriement des mineurs non accompagnés serait en étude par l’Espagne et le Maroc. Les autorités marocaines insisteraient pour qu’ils soient renvoyés au Maroc…

En Espagne, 70% des mineurs clandestins sont des Marocains

Les mineurs marocains représentent 70% des mineurs clandestins arrivés en Espagne et bon nombre d’entre eux sont impliqués dans le trafic de drogue, la prostitution, etc. C’est...

Six agresseurs de mineurs marocains arrêtés à Sebta

La police locale de la ville de Sebta vient d’annoncer l’arrestation de six personnes accusées d’avoir agressé des mineurs marocains.

Des MRE payent 50 000 dirhams pour retourner au Maroc

En raison de la pandémie du covid-19 qui sévit en Espagne, plusieurs Marocains, en situation irrégulière dans ce pays, prennent le risque de retourner au bercail en haute mer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».