Les secrets du succès du Maroc au mondial Qatar 2022 révélés par la BBC

24 mars 2023 - 23h30 - Sport - Ecrit par : G.A

L’exploit du Maroc au mondial Qatar 2022 continue d’intriguer. Une équipe de l’émission « Sportsworld » de la BBC est venue à rabat enquêter sur ce qui a permis au royaume de devenir la 4ème nation de football au niveau au mondial.

Conduite par le journaliste John Bennett de la BBC, cette équipe de reporters a visité le complexe Mohammed VI de football, qui a contribué à la performance des Lions de l’Atlas devenus la « première équipe africaine et arabe à atteindre les demi-finales de la Coupe du monde ». Pour le média britannique, le complexe est comme « une petite ville où les sélections masculines et féminines s’installent pour préparer leurs confrontations ». Selon Omar Khyari, responsable de la communication au sein de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), « le complexe est le fruit de la stratégie initiée par le roi Mohammed VI en 2008 », rapporte Hespress.

À lire : Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

C’est aussi l’idée derrière l’Académie Mohammed VI « dédiée aux jeunes talents, masculin et féminin, en vue de les former et de les qualifier pour faire les beaux jours des clubs marocains et européens », a fait savoir Khyari. Les efforts du roi pour le rayonnement du football marocain lui ont valu le prix d’excellence de la Confédération africaine de football qui lui a été décerné à Kigali.

À lire : Football : le roi Mohammed VI distingué par la CAF

Au nombre des joueurs qui ont laissé une empreinte indélébile au Qatar, il y a le gardien de but Yassine Bounou. Il savait que le Maroc allait dépasser la phase de groupe.« Nous n’avions toutefois pas imaginé aller en demi-finale », a-t-il confié, précisant que l’entraineur, Walid Regragui, a eu un grand impact sur les joueurs.« Il connait très bien les mentalités, aussi bien des joueurs nés au Maroc que de ceux nés en Europe, ce qui a facilité la compréhension de sa philosophie et l’application de sa vision sur le terrain », a poursuivi le portier du FC Séville.

À lire : Le point de vue d’un entraîneur maroco-espagnol sur le football marocain

Il ajoute que « le talent des joueurs combinés au génie de l’entraîneur et de son staff, a permis de dépasser le complexe qu’on retrouve habituellement chez les équipes africaines face aux équipes européennes et sud-américaines ». Tous les joueurs interrogés ont souligné que le Maroc n’aurait pas pu avoir un tel parcours avec un autre entraîneur. Pour Ilyas Chair, « l’arrivée de Walid Regragui a fait beaucoup de bien à l’équipe nationale en favorisant la cohésion entre les joueurs et promu un esprit de famille au sein du groupe ».

À lire : Hakimi et Bounou en couverture du magazine GQ Middle East

Le média britannique considère que contrairement aux idées véhiculées durant le mondial, le parcours du Maroc n’était pas le fruit du hasard, mais celui d’un travail acharné mené tant sur le plan humain, technique et financier. Selon John Bennett, « dans le football masculin et féminin, le Maroc est en train de construire son succès à long terme ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Walid Regragui - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Lions de l’Atlas - Yassine Bounou (Bono) - Académie Mohammed VI de football

Aller plus loin

Football : le roi Mohammed VI distingué par la CAF

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé de célébrer les efforts fournis par le roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc. Ce sera au cours...

Ruée des clubs européens vers l’Académie Mohammed VI de football

De jeunes joueurs marocains talentueux sortent des entrailles de l’Académie Mohammed VI. Les clubs européens notamment français et espagnols se tournent déjà vers ce centre de...

Hakimi et Bounou en couverture du magazine GQ Middle East

Les joueurs marocains continuent d’être sollicités par les médias pour parler de leur expérience au mondial Qatar 2022. C’est le cas de Yassine Bounou et Achraf Hakimi qui...

Le point de vue d’un entraîneur maroco-espagnol sur le football marocain

L’entraîneur maroco-espagnol Juan Pedro Benali, 53 ans, donne son point de vue sur le football marocain. Il évoque les difficultés que rencontrent les joueurs pour intégrer la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marseille – Nice : voici les notes d’Amine Harit par la presse sportive

L’Olympique de Marseille, en déplacement, s’est incliné face à un OGC Nice impitoyable lors de la 9ᵉ journée de Ligue 1, une défaite qui a suscité des réactions mitigées concernant la performance des joueurs, notamment celle du Marocain Amine Harit.

Le FC Barcelone : une seconde chance pour Sofyan Amrabat

Après avoir échoué à le recruter en janvier, le FC Barcelone souhaiterait concrétiser le dossier Sofyan Amrabat cet été. La chance lui sourira-t-elle cette fois-ci ?

Le Maroc fait bloc contre la suspension de Walid Regragui

L’assistant de Walid Regragui, Rachid Benmahmoud, a confirmé que la Fédération royale marocaine de football a fait appel de la décision de la Confédération africaine de football suspendant le sélectionneur marocain pour quatre matchs dont deux avec...

« Le Maroc n’aurait pas atteint les 8e si Vahid Halilhodzic n’avait pas été limogé »

Les joueurs marocains sont plus productifs depuis l’arrivée à la tête de la sélection nationale de Walid Regragui, selon Karim El Ahmadi, ancien Lion de l’Atlas. Invité à se prononcer sur la prestation de l’équipe marocaine au Qatar, le...

Sofyan Amrabat à Manchester : le hic qui a failli tout gâcher

Après plusieurs semaines de discussions, Manchester United a réussi à s’offrir le milieu de terrain marocain de la Fiorentina Sofyan Amrabat le dernier jour de la fin du mercato estival. Mais la visite médicale aurait pu faire capoter ce transfert de...

À Rabat, la fille du roi Pélé séduit par sa maîtrise de l’arabe

Kelly Cristina Nascimento, fille de la légende du football Pélé, est une amoureuse du Maroc, un pays qu’elle considère toujours comme l’un de ses endroits préférés dans le monde. Actuellement en séjour dans le royaume, elle en a profité pour apprendre...

Walid Regragui a bien pensé démissionner

Après l’élimination de l’équipe du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, le sélectionneur Walid Regragui aurait envisagé bien envisagé de démissionner.

Mondial 2026 : le Maroc dans un groupe a priori facile, mais attention

Le tirage au sort pour les prochains matchs de l’équipe du Maroc dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 a eu lieu hier en Côte d’Ivoire. Malgré un groupe d’apparence facile, les Lions de l’Atlas devront se méfier.

Manchester United en bonne position pour signer Hakim Ziyech

L’international marocain Hakim Ziyech est toujours dans le viseur de Manchester United. Le club se trouve en « bonne position » pour signer le milieu offensif de Chelsea.

Olympique de Marseille : Amine Harit, un « leader silencieux »

Victime d’un tacle violent avec Tariq Lamptey au niveau de la cheville lors du match nul entre l’OM et Brighton (2-2) en Ligue Europa, l’international marocain Amine Harit a donné des nouvelles rassurantes de son état de santé.