Nouveau séisme dans le nord du Maroc

7 janvier 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une secousse tellurique de magnitude 4,7 degrés sur l’échelle de Richter a touché les provinces de Nador, Driouch, Al Hoceima et leurs environs, ce samedi 7 janvier 2023.

La matinée de ce samedi 7 janvier a été mouvementée à Nador, Driouch, Al Hoceima et leurs environs. La secousse s’est produite ce matin à 9h12 (GMT +1), ont précisé les sites sismologiques internationaux.

À lire : Séismes dans le Nord du Maroc : faut-il craindre le big one ?

La secousse ressentie a été enregistrée à une profondeur de 10 km, une latitude nord 35,03 degrés et une longitude ouest de 4,08 degrés.

Sujets associés : Nador - Al Hoceima - Driouch - Environnement - Séisme

Aller plus loin

Un nouveau séisme dans le nord du Maroc

L’Institut national de géophysique (ING) a annoncé qu’une secousse tellurique de magnitude 4,4 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée ce mercredi 5 janvier...

Le Maroc à nouveau touché par un tremblement de terre

Un séisme de magnitude 5,1 a secoué ce mardi la province montagneuse d’Azilal, au sud du Maroc. Aucune victime n’a été enregistrée.

Le Nord du Maroc touché par deux séismes en 24 heures

Melilla a ressenti deux tremblements de terre de magnitude supérieure à 3,5 sur l’échelle de Richter en seulement 24 heures (lundi et mardi), avec un épicentre dans la ville...

La région de Marrakech à nouveau touchée par un léger tremblement de terre

Plusieurs secousses telluriques d’une magnitude allant jusqu’à 3,7 degrés sur l’échelle de Richter ont touché hier la région de Marrakech.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Enquête après la supposée pollution de la lagune de Marchica (Nador)

Les informations selon lesquelles le lac Marchica ferait l’objet de pollution volontaire sont fausses, affirme l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE), qui a publié le rapport d’une commission diligentée du 4 au 6 août sur les lieux.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».