Un soutien de poids pour le câble sous-marin Maroc-Royaume-Uni

29 septembre 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Claire Coutinho, ministre britannique de l’Énergie a affirmé que la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni est un projet d’« importance nationale ».

Encore du soutien du gouvernement britannique au projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni. Dans un communiqué, Claire Coutinho, actuelle ministre britannique de l’Énergie, a indiqué qu’il s’agit d’un projet d’« importance nationale » en raison de sa capacité à aider la Grande-Bretagne à abandonner les combustibles fossiles. « Le projet proposé pourrait jouer un rôle important dans la mise en place d’un système énergétique qui réponde à l’engagement du Royaume-Uni de réduire les émissions de carbone et de garantir un approvisionnement énergétique sûr, fiable et abordable pour les consommateurs », explique-t-elle.

À lire : Du nouveau pour le projet de câble sous-marin Maroc - Royaume-Uni

Pour Xlinks, société en charge de la construction du projet, la reconnaissance de son projet par le gouvernement est une « étape majeure ». Toutefois, de nombreux défis restent à relever. Outre la construction du plus long câble sous-marin à courant continu à haute tension du monde, Xlinks doit obtenir davantage de fonds, conclure des contrats de tarification à long terme et obtenir l’autorisation de traverser les eaux espagnoles et françaises. Le coût global du projet se situe entre 20 milliards de livres (24,47 milliards de dollars) et 22 milliards de livres, a déclaré Dave Lewis, qui dirige Xlinks au Financial Times.

À lire :Xlinks annonce 10 000 emplois pour le câble Maroc/Royaume-Uni

Xlinks construira une centrale électrique de 10,5 GW (7 GW pour le solaire, et 3,5 GW pour l’éolien) au Maroc. Ce dernier pourra fournir au Royaume-Uni 8 % (alimenter plus de sept millions de foyers), de ses besoins en énergie électrique.

Sujets associés : Grande-Bretagne - Energie

Aller plus loin

Xlinks annonce 10 000 emplois pour le câble Maroc/Royaume-Uni

Le projet de construction du plus long câble sous-marin au monde (3 800 km) devant relier le Maroc et le Royaume-Uni devrait générer des milliers d’emplois dans les deux pays.

Retard dans la mise en œuvre du projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni

Le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni accuse un retard d’un an. À l’origine de ce retard, l’instabilité politique du partenaire européen.

Abu Dhabi appuie le projet du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni

Une société énergétique cotée aux Émirats arabes unis a décidé d’accompagner la société britannique Xlinks en charge de la construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au...

Le projet du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni prend un tournant majeur

Le gouvernement britannique s’implique enfin dans le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni, lequel figure en bonne place dans le nouveau document...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.