Maroc : une adolescente frôle la mort pour échapper à son maître chanteur

11 novembre 2020 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un responsable d’internat à Taounate risque gros après la tentative de suicide d’une élève de 16 ans. Il aurait menacé plusieurs fois de renvoyer sa pensionnaire si elle ne cédait pas à ses avances.

Le mis en cause aurait exercé plusieurs fois de pression sur la fille afin d’atteindre son objectif, rapporte Al Massae. Selon les déclarations de la jeune fille, le mis en cause lui aurait interdit l’accès à l’internat, régulièrement payé par ses parents.

Face à la résistance de sa victime, il l’aurait forcée à quitter l’internat en fin d’après-midi. Elle a dû parcourir une quinzaine de kilomètres avant de rejoindre le domicile familial dans la nuit.

Traumatisée et ne sachant plus à quelle porte frapper, l’élève a avalé un poison pour se suicider. Elle a été retrouvée dans un état critique et évacuée aux urgences. Grâce à l’expertise de l’équipe médicale, elle a été sauvée de justesse.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette tentative de suicide. Quant au responsable d’internat, il devrait être écouté dans les tout prochains jours et répondre de ses actes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Taounate - Sextorsion

Aller plus loin

Victime de sextorsion, un haut fonctionnaire américain appelle l’ambassade du Maroc à Washington à l’aide

Deux individus ont été interpellés à Salé après qu’un haut fonctionnaire américain qui se dit victime de sextorsion a sollicité l’aide de l’ambassade du Maroc à Washington. Le...

Le Consul général de France à Tanger retrouvé mort chez lui

Le Consul général de France à Tanger, Denis François, se serait suicidé, ce jeudi dans sa chambre. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de son décès.

Des MRE victimes de sextorsion, les accusés condamnés

Deux individus qui excellaient dans l’arnaque, l’escroquerie et le chantage sexuel sur les réseaux sociaux ont été condamnés à une année de réclusion criminelle. Le tribunal de...

Une nouvelle application pour les femmes victimes de sextorsion

"Stop à la violence numérique" est la nouvelle plateforme dédiée aux femmes victimes de cyber-violence. Le projet a été lancé par l’Association Tahadi pour l’égalité et la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.