Les taxes aéroports au Maroc augmentent de 100 à 400 dh

17 novembre 2013 - 17h00 - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement marocain vient d’introduire une taxe sur tous les vols internationaux depuis le Maroc, dont le but, selon le ministre, est de promouvoir la "Destination Maroc" à travers le monde.

La taxe approuvée par le parlement mercredi dernier, sera en vigueur dès le premier avril 2014 (et ce n’est pas un poisson d’avril) et se situe autour de 9 euros (100dh) à 36 euros (400dh) selon le billet. Concrètement un billet économique sera taxé de 9 euros, alors qu’un billet première classe verra son prix augmenter de 36 euros.

Pour le ministre Lahcen Haddad, les revenus de cette nouvelle taxe, estimés à 90 millions d’euros (plus de 900 millions de dh) iront pour moitié à la promotion de la destination Maroc, surtout dans les pays comme le Brésil, la Chine ainsi que les pays du Golfe. L’autre moitié servira pour des projets de développement.

Le tourisme est un élément clé de l’économie marocaine avec plus de 9 millions de touristes l’année dernière. Employant plus de 500.000 personnes, le secteur représente 8% des richesses nationales.

Tags : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Destination - Impôts - Lahcen Haddad

Aller plus loin

Une nouvelle taxe pour les Marocains au départ des aéroports néerlandais

À l’instar des autres passagers, les Marocains au départ des aéroports néerlandais devront débourser une taxe de 7,45 euros par billet d’avion. Ainsi en a décidé le gouvernement...

Nous vous recommandons

Les greniers marocains, premières banques du monde ? (vidéo)

Au Maroc, les amazighs utilisaient des greniers berbères dans la région de Souss Massa. Ces anciens greniers pourraient être les premières banques au monde.

Salah Abdeslam lâché par l’un de ses avocats

À quelques jours de l’ouverture du procès français sur l’attentat du 13 novembre à Paris, l’avocat belge Sven Mary “abandonne” son client Salah Abdeslam, 31 ans. La défense du Franco-marocain sera toutefois assurée par les avocats français Olivia Ronen et...

Maroc : ils tuent leur oncle à cause d’un héritage

À El Kelaâ des Sraghna, trois frères ont été arrêtés puis placés en garde à vue après avoir poignardé à mort leur oncle. À l’origine de cet homicide, un différend sur l’héritage d’un lot de terrain.

Vous pouvez prendre l’avion au Maroc ... en y mettant le prix !

Les autorités marocaines maintiennent leur espace aérien fermé aux vols réguliers, mais autorisent l’atterrissage d’avions privés. Toutefois, il faut y mettre le prix.

« Sale arabes » : des Marocains victimes de racisme aux Chantiers de l’Atlantique

Des travailleurs détachés espagnols d’origine marocaine, péruvienne ou sénégalaise se disent victimes d’insultes racistes, de harcèlement, et d’humiliations aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Licenciés, sept ouvriers se sont plaints à la direction...

Faute de stades, 4 pays africains joueront leur matchs au Maroc

Le Mali, le Burkina Faso, le Niger et Djibouti, joueront à partir de septembre leurs matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022, non à domicile, mais au Maroc. La CAF en a ainsi décidé parce que les stades de ces pays, tout comme ceux de...

Le Nigeria encourage le Maroc à investir dans le fossile

À l’heure où les grandes puissances imposent le passage à des énergies faibles en émission carbone, le Nigeria a appelé les pays africains, producteurs de pétrole, dont le Maroc, à s’unir pour investir davantage dans le fossile afin de juguler ensemble la...

Affaire Jacques Bouthier : témoignage d’un ex-manager d’Assu 2000 à Tanger

Outre les Françaises, les Marocaines ont été également ciblées par Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe mis en examen pour traite d’êtres humains et viols sur mineures, à la suite d’une enquête déclenchée par le témoignage d’une jeune femme de 22 ans qui a...

Le Polisario aurait tué 12 soldats marocains au Sahara

Le Front Polisario a affirmé avoir tué 12 soldats marocains lors de différentes attaques au Sahara.

Réaction du Conseil constitutionnel algérien suite à la rupture avec le Maroc

Le Conseil constitutionnel algérien a réagi à la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat. La haute institution salue une décision « judicieuse et sage ».