200 000 touristes israéliens attendus au Maroc dès 2021

30 décembre 2020 - 12h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Le vol officiel du 22 décembre ouvre le bal des dessertes aériennes entre Israël et le Maroc. Celles-ci deviendront être opérationnelles dans trois mois, avec des vols quotidiens directs entre Tel-Aviv, Casablanca, Rabat et Marrakech, a déclaré, à la chaîne de télévision I24, Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme.

200 000 touristes israéliens sont attendus dans un premier temps au royaume, a annoncé Nadia Fettah Alaoui, ajoutant que, « ce type d’accord (avec Israël) contribuera à une meilleure interaction entre les communautés et les populations ».

Les tout premiers qui vont débarquer sur le sol marocain, indique L’Economiste, ce sont surtout des touristes d’origine marocaine qui brûlent de fouler leur terre d’origine, à laquelle ils restent si attachés. Les Juifs d’origine marocaine représentent une communauté importante de l’Etat hébreu, soit 800 000, voire 1 million de personnes, à peu près le dixième de la population israélienne, fait observer la même source. Viennent ensuite, un gros potentiel auprès des Sépharades (juifs originaires d’Afrique du Nord), de la diaspora israélienne (en France, en Belgique, aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie...), les opérateurs économiques, les investisseurs ou encore les voyages organisés par des TO (tour-opérateurs), les pèlerinages…

Marrakech, Essaouira, Casablanca, Fès, Meknès, Ouezzane, Taroudant, Tinghir, Azemmour, Béni Mellal, Sefrou, Errachidia… sont les destinations les plus prisées par les touristes de confession juive, fondamentalement motivés par le tourisme religieux et les pèlerinages, avec comme centres d’intérêt, les mausolées, moussems, synagogues, saints, mellahs…

Le Maroc accueille chaque année près de 30 000 Juifs, venant d’un peu partout du monde, essentiellement pour le recueillement et les rituels. Ils viennent, pour la plupart, vénérer plus de 1200 saints enterrés au Royaume. Le sanctuaire de Amrane Ben Diouane bat le record de visites. Ce saint repose depuis 250 ans dans un cimetière juif, perché au milieu d’une oliveraie sur les hauteurs de Ouazzane.

Sujets associés : Transport aérien - Tourisme - Religion - Israël - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Les ambitions touristiques de Rabat

Rabat entend quitter progressivement son statut de capitale administrative pour devenir une véritable ville touristique. En témoignent ses ambitions pour 2020.

Royal Air Maroc va lancer son premier vol vers Tel-Aviv dès le 16 janvier prochain

Royal Air Maroc va lancer ses vols commerciaux vers Tel-Aviv à partir du 16 janvier prochain. Le billet aller-retour devrait coûter quelque 400 dollars.

Les compagnies israéliennes veulent réveiller le tourisme marocain

Les compagnies aériennes israéliennes s’activent pour opérer des vols vers le Maroc dès 2021, avec plus de 150 000 touristes israéliens à bord des avions. De quoi donner un...

Plus de 200 000 touristes israéliens attendus chaque année au Maroc

Le Maroc s’apprête à accueillir à fin mars 2021, 200 000 touristes israéliens, soit plus du double ayant visité le royaume en 2019. Les liaisons, annoncées pour fin mars seront...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).