Maroc : les avocats ne veulent pas traduire les documents en arabe

9 juillet 2021 - 12h40 - Ecrit par : J.K

Un collectif d’avocats du Maroc part en guerre contre un projet de la loi qui fait obligation de traduire en arabe toutes les pièces des procédures judiciaires. 

Traduction impérative en arabe des pièces de procédure judiciaire : des avocats protestent

« Alors qu’il traîne depuis que la Cour Constitutionnelle s’est prononcée sur son inconstitutionnalité en février 2019 », ce projet « est soudainement devenu une urgence à la veille des élections, avec l’objectif d’être adopté avant la clôture de la session parlementaire », se préoccupe le Collectif. L’article 14 dudit texte, poursuit le document, impose « la traduction en arabe par un traducteur assermenté de toutes les pièces produites dans le cadre d’une procédure, à moins que la juridiction en décide autrement ». Si cette disposition reste en l’état, elle « privera le citoyen vulnérable d’un accès équitable et libre à la justice de son pays et alourdira les délais et processus judiciaires » et « produira des goulots d’étranglement en raison des capacités numériques actuelles de traduction (volumétrie de documents à traduire / délai requis) à l’échelle nationale : 406 traducteurs assermentés pour 2 782 048 affaires en 2020 ».

Ainsi, le Collectif dénonce ce qui représente à ses yeux, « une régression dans l’ouverture et la diversité qui caractérise notre pays », ce qui portera « probablement un coup d’arrêt aux investissements étrangers face à une justice qui serait structurellement lourde, lente et coûteuse en temps et en argent ».

Aussi, ces avocats lancent-ils « un appel pressant » aux parlementaires pour la modification de l’article 14 dans le sens de maintenir le caractère facultatif de la traduction des pièces, et non en faire une exigence impérative. Et le Collectif, pour conclure, de faire la proposition suivante : « les documents doivent être traduits si le juge le décide ».

Tags : Droits et Justice - Lois

Aller plus loin

Maroc : la traduction des documents en arabe ne sera pas obligatoire

Modifiée par la Commission de la justice de la Chambre des représentants, la nouvelle version de l’article 14 de la loi d’organisation judiciaire n’impose plus la traduction en...

Texte intégral de la nouvelle constitution marocaine

Voici le texte intégral de la nouvelle constitution marocaine. Les Marocains sont appelés aux urnes le 1er juillet prochain pour la valider par...

Maroc : un député parlant amazigh contraint de s’exprimer en arabe

Mohamed Moubdie, député du Mouvement Populaire (MP) et ex-ministre, s’est illustré de nouveau ce lundi 25 novembre au parlement. Il a interrompu l’intervention d’Ahmed Sadqi, un...

Les avocats manifestent contre une réforme du gouvernement

Plusieurs avocats marocains ont protesté, mercredi, dans différentes villes, réclamant l’amélioration de leurs conditions de travail mais surtout un dialogue autour de la réforme...

Nous vous recommandons

« La qualité de vie est inconfortable » à Casablanca selon The Economist

Casablanca est la seule ville marocaine figurant dans le classement « The Global Liveability Index » publié par l’hebdomadaire The Economist.

Mike Pence annule son voyage au Maroc

Mike Pence, ancien vice-président des États-Unis au Maroc n’effectuera plus sa visite au Maroc prévu en ce mois de mars. Après Israël, il s’est rendu en Ukraine, où la guerre russo-ukrainienne continue de faire...

Les entreprises de vêtements délaissent la Chine pour le Maroc

Avec la recrudescence des cas de variant Delta en Chine et au Vietnam, plusieurs grandes entreprises de vêtements et de chaussures quittent ces pays pour s’installer dans des pays plus proches de leurs magasins aux États-Unis, en Europe ou au...

Victime de rumeurs, la pastèque marocaine boudée

Nouvelles attaques contre les agriculteurs marocains. De rumeurs circulent, faisant état de la nocivité de la pastèque marocaine, obligeant à nouveau l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) à monter au créneau pour...

France : le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech bientôt extradé au Maroc

En crise avec l’Algérie, la France a décidé d’extrader au Maroc Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech.

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre personne.

Le Maroc examine la réouverture des frontières

Le gouvernement marocain se prononce une nouvelle fois sur la réouverture des frontières, soutenant que cette mesure sera prise en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc et dans le...

Le Covid-19 va-t-il gâcher les vacances des MRE ?

Le Maroc fait face depuis quelques semaines à une résurgence des cas du Covid-19. Le niveau de vigilance est passé du vert faible à l’orange moyen. Le gouvernement pourrait recourir à des « mesures non souhaitables », pour freiner les contaminations et...

Les chauffeurs de taxi d’Agadir se mettent à l’anglais

Désormais, les conducteurs de taxi d’Agadir doivent apprendre certaines langues étrangères. C’est le fruit d’une convention signée entre les Universités, le Conseil du tourisme et l’association des conducteurs de taxis de la capitale du...

Hassan Nasrallah critique le Maroc et défend l’Algérie

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi que la visite au Maroc du ministre israélien de la Défense représente une «  menace  » pour plusieurs pays arabes d’Afrique du Nord, notamment...