Recherche

Comment expliquer la hausse des transferts des MRE ?

© Copyright : DR

10 février 2021 - 14h30 - Marocains du monde - Par: I.L

Alors que les prévisions de Bank-Al-Maghrib tablaient sur une hausse de 1,7 %, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à près de 68 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, soit une croissance de 5 % malgré la crise du Covid-19. Plusieurs raisons justifient cette hausse des envois de fonds qui représentent non seulement une importante source d’entrée de devises pour le royaume, mais également une source de revenus pour les catégories sociales en difficulté.

Cette hausse des transferts des fonds des MRE a été attribuée dans un premier temps à la réouverture des réseaux et bureaux de transfert, après plusieurs mois de confinement général et une série de restrictions de déplacement, imposés dans une grande majorité de pays d’accueil de la diaspora marocaine.

L’autre raison qui explique cette hausse des transferts est le sens d’altruisme et de patriotisme dont ont fait preuve la quasi-majorité des MRE envers leurs proches et leur pays. Selon certains analystes, elle se justifie également par la réorientation du budget des voyages de vacances sur le Maroc vers les transferts de fonds. Outre les voyages, les analystes ont estimé que les cadeaux offerts sur place aux parents et proches lors de ces visites au pays ainsi que les dons en numéraires autrefois non comptabilisés figurent désormais dans la rubrique de transferts de fonds.

Au début de la crise, ces transferts de fonds se sont respectivement repliés de 14,6 %, 8,8 % et 1,6 % pour les mois de mars, avril et mai avant d’augmenter en juin dernier et d’atteindre des niveaux bien au-delà de ceux de 2019, malgré les lourdes répercussions de cette crise sur l’économie mondiale.

Mots clés: Bank Al-Maghrib (BAM) , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact