Recherche

L’usine Renault de Tanger éclaboussée par une affaire de vol

© Copyright : DR

27 novembre 2020 - 16h00 - Société - Par: J.K

L’affaire de vol de pièces détachées chez Renault à Tanger dans laquelle sont impliqués plus de 60 individus, est devant la Chambre criminelle près la Cour d’appel de la ville du détroit. Certains des receleurs et employés impliqués dans l’affaire, sont poursuivis en état de détention préventive, pendant que d’autres, ayant bénéficié de la liberté provisoire, pour avoir déclaré aux enquêteurs, qu’ils obéissaient aux ordres de leurs supérieurs au sein de l’usine Renault, doivent se présenter aux audiences comme témoins assistés.

L’interpellation des individus est le fruit d’une enquête de la BNPJ qui, dans un premier temps, a permis l’arrestation de 26 individus après l’enregistrement de plusieurs vols dans l’usine Renault de Tanger. Ensuite, dans le but d’interpeller les autres personnes impliquées dans l’affaire, la BNPJ avait interrogé tous les employés travaillant sous les instructions de certains cadres et services, suite à la confirmation de leur implication dans le commerce illégal des équipements de voitures.

Après la découverte de quelques indices, l’enquête a également pris en compte des directeurs français. Aussi, les éléments de la BNPJ, ont-ils procédé à la saisie des téléphones portables des mis en cause, afin de trouver d’autres indices pouvant conduire aux complices hors de l’usine, rapporte Al Akhbar.

Au cours de l’enquête, les éléments de la gendarmerie royale, en collaboration avec les services de la douane, ont intercepté un camion remorque transportant des pièces de rechange volées, d’un coût estimé à 2,5 millions de dirhams, devant l’entrée de l’usine et dont le conducteur et son assistant ont été interpellés, fait savoir le quotidien.

Le procès des mis en cause débutera prochainement, annonce la même source qui souligne que l’enquête a prouvé qu’il s’agit d’un réseau criminel dont les ramifications s’élargissent à plusieurs villes où travaillent leurs complices, dont la plupart sont des commerçants, notamment, des propriétaires de magasins de pièces de rechange, qui se procuraient les objets à des prix bas.

Mots clés: Tanger , Vol , Arrestation , Procès , Automobile , Droits et Justice , Renault , Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact