Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

7 décembre 2022 - 22h20 - Sport - Ecrit par : G.A

Alors qu’il espérait accompagner le Maroc à la Coupe du monde après l’avoir brillamment qualifié, Vahid Halilhodzic a été limogé en août pour n’avoir pas su maintenir la cohésion au sein de l’équipe. Un départ inattendu pour le technicien de 70 ans qui ne digère pas son éviction.

« Au lieu d’être au Qatar, je suis ici sous la pluie. Je m’étais vraiment investi dans ce projet à fond pendant trois ans et c’est encore une Coupe du monde que je vais louper. Mais bon, c’est la vie », confie Vahid Halilhodzic visiblement déçu. « Là, c’est sûr, je sentais qu’avec l’équipe du Maroc que j’avais construite, on pouvait faire quelque chose à la Coupe du monde. J’aurais aimé terminer ma carrière sur une Coupe du monde réussie et dire ça suffit ! ». L’ancien coach des Lions de l’Atlas n’accepte pas d’avoir été éjecté par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte SO FOOT.COM.

À lire :Vahid Halilhodzic, premier entraîneur à qualifier 4 équipes nationales pour le Mondial

Il confie avoir fait des sacrifices pour le Maroc tant sur le plan professionnel que familial et aurait voulu qu’on le lui reconnaisse en le laissant conduire l’équipe au Mondial. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir été appelé plusieurs fois à la raison. Il avait été reproché au coach son obstination à maintenir Hakim Ziyech et d’autres loin de l’équipe, de ne pas composer avec les joueurs locaux, de privilégier la presse internationale au détriment de la marocaine. Mais pour lui, la fin justifie les moyens. « Ce qui fait la crédibilité d’un entraîneur, ce sont les résultats. Et jamais l’équipe du Maroc n’en a obtenu de meilleurs qu’avec moi en éliminatoires de Coupe du monde. 7 victoires, 1 match nul en ayant marqué 3 buts par match en moyenne »

À lire : Voici les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic

Il dénonce une campagne de dénigrement à son encontre et une pression de Fouzi Lekja, le président de la FRMF. « La fédération voulait que je prenne 3-4 joueurs, alors que l’équipe avait obtenu des résultats sans eux. Je n’ai pas cédé, parce que tu perds ta crédibilité quand les joueurs sentent qu’on décide pour toi ». Pour lui, le véritable problème qu’il avait eu avec certains joueurs relève du fait qu’il tenait plus à leur club qu’à l’équipe nationale. « Cela fait trois fois que ça se passe comme ça. Encore une fois, j’ai un petit peu honte. Mais il faut avoir un peu de fierté, ce n’est pas rien d’amener quatre équipes en Coupe du monde ».

À lire :Romain Saïss rend hommage à Vahid Halilhodzic

Aujourd’hui, même s’il est convoité pour entraîner d’autres équipes, Vahid Halilhodzic dit ne plus être très emballé. « Quand on m’appelle, je dis merci, c’est tout. Je suis un petit peu dégoûté parce que je suis vraiment un passionné de football. Il y a des gens qui travaillent avec moi qui ont du mal à supporter la charge de travail que j’impose. Je suis comme ça. Un fou de travail ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Lions de l’Atlas - Fouzi Lekjaa - Vahid Halilhodzic

Aller plus loin

Coach Vahid évoque les vraies raisons de son limogeage au Maroc

Plein d’amertumes, l’ex-sélectionneur de l’équipe du Maroc Vahid Halilhodzic expose les vraies raisons de son limogeage.

Mondial 2022 : Halilhodzic veut réaliser un exploit avec le Maroc

À quelques jours des matchs barrages comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzić s’est prononcé sur plusieurs...

Romain Saïss rend hommage à Vahid Halilhodzic

Après la victoire du Maroc face au Chili à Barcelone, le capitaine des Lions de l’Atlas s’est confié sur la performance de l’équipe nationale, ses aspirations pour le Mondial,...

Vahid Halilhodzic licencié, qui sera le prochain entraîneur du Maroc ?

Vahid Halilhodzic quitte la sélection marocaine à quelques mois de la coupe du monde. La décision est officielle et a été rendue publique ce jeudi par la Fédération Royale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Liverpool prépare une offre pour Youssef En-Nesyri

Youssef En-Nesyri suscite à nouveau l’intérêt du club anglais de Liverpool. Les Reds préparent une offre pour tenter de recruter le joueur cet été.

Le conseil d’un ancien de Naples à Achraf Hakimi

Dans une interview, Omar El Kaddouri, 32 ans, ancien milieu de terrain de Naples et du Torino, s’est adressé à l’international marocain Achraf Hakimi, 24 ans, qui n’envisage plus de quitter le PSG.

Le Maroc tenté par la coupe du monde 2030

Malgré son cinquième échec dans sa course à l’organisation de la Coupe du monde de football, le Maroc compte se porter, à nouveau, candidat pour accueillir la coupe du monde 2030.

Avenir de plus en plus incertain pour Hakim Ziyech

Annoncé proche d’un transfert à l’AC Milan, c’est désormais le silence autour de l’international marocain Hakim Ziyech. Dans une situation inconfortable à Chelsea, un transfert demeure un choix judicieux pour le joueur.

Qualification du Maroc en coupe du monde : les messages des célébrités inondent la toile

Depuis jeudi soir, les messages s’enchainent pour féliciter les Lions de l’Atlas après leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Quelques célébrités ont également diffusé sur internet des vidéos exprimant leur joie.

Chadi Riad, le joueur marocain qui a stoppé le Real Madrid

Lors du match nul (1-1) entre le Real Betis et le Real Madrid comptant pour la 16ᵉ journée de Liga, le défenseur marocain Chadi Riad a brillé, comblant ainsi les attentes de son club.

CAN 2025 : Patrice Motsepe parle de la candidature du Maroc

Le Maroc s’est porté candidat à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, après le retrait de la Guinée. Patrice Motsepe, président de la confédération africaine de football (CAF), dit accueillir « favorablement » cette candidature.

Equipe du Maroc : Walid Regragui va à la recherche de joueurs

Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe du Maroc, va entamer une tournée européenne en vue de préparer la liste des joueurs qui doivent participer aux prochains matchs des Lions de l’Atlas le mois prochain.

Watford : Imran Louza sanctionné

L’international marocain Imran Louza est resté sur le banc de touche lors de la première partie du match face à Blackburn Rovers (0-1) dimanche dernier pour avoir enfreint les règles du club.

Maroc : quelle mission pour Hussein Ammouta ?

Après avoir mené l’équipe nationale de Jordanie à un exploit historique lors de la Coupe d’Asie, l’entraîneur Houcine Ammouta a décidé de relever un nouveau défi.