Recherche

Variant Omicron : le Maroc va-t-il durcir les restrictions sanitaires ?

© Copyright : DR

20 décembre 2021 - 12h00 - Maroc - Par: S.A

Le comité scientifique de la vaccination contre le Covid-19 n’exprime, pour l’instant, pas d’inquiétudes suite à l’apparition du nouveau variant Omicron jugé plus dangereux. En Europe où les restrictions sanitaires ont été durcies, le Maroc ne franchit pas encore le pas. Seules les liaisons aériennes ont été, pour le moment, suspendues.

Malgré les nouvelles contaminations au variant Omicron, le Maroc n’a pas encore durci les restrictions sanitaires comme ce fut le cas pour le variant Delta en août dernier. La non-prise de cette décision peut se justifier par la situation sanitaire du royaume qui reste stable. « Pour l’instant, la situation épidémiologique est relativement stable. Nous sommes dans une zone épidémiologique verte, malgré l’augmentation substantielle des cas positifs ces derniers jours, a déclaré à Médias24 professeur Saïd Motaouakkil, membre du comité scientifique et technique sur le Covid-19. De plus, la population adhère à l’effort national consenti pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

À lire : Maroc : une fin d’année sous couvre-feu ?

Toutefois, certains estiment qu’il serait normal que le comité scientifique recommande le durcissement des mesures restrictives notamment le contrôle des déplacements intervilles la nuit, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Il a été constaté que l’injection de la troisième dose n’accélère pas comme souhaité. Seuls 27 % des plus de 65 ans ont pris leur troisième dose alors que cette catégorie de la population est la plus vulnérable et présente des risques pour tout le système de santé au Maroc. Selon une source du comité scientifique, la capacité du corps à résister au nouveau variant Omicron n’est pas suffisamment forte chez les personnes qui se sont soumises à l’ancien protocole sanitaire basé sur deux doses de vaccin dans le cas d’AstraZeneca ou Sinopharm, et une dose dans le cas du vaccin Johnson & Johnson.

À lire : Covid-19 au Maroc : de nouvelles contaminations au variant Omicron

Mais chez ceux qui ont reçu la troisième dose, l’efficacité du vaccin grimpe jusqu’à 75 % dans le cas des variants Delta et Omicron. D’où la nécessité d’adhérer à la campagne de vaccination avec les trois doses afin d’éviter les pics atteints lors des précédentes vagues du Covid-19.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19 , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact