Maroc : une affaire de vol éclabousse le PJD

20 octobre 2019 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Fatima Al Kohl, représentante communale du Parti de la Justice et du développement (PJD) du Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Othmani, a été condamnée par le Tribunal de Première instance de Taza à deux mois de prison et à une amende de 500 dirhams pour avoir volé de l’argent sur le compte bancaire de sa collègue, Rachida Eddiche.

Dès sa survenue, cette affaire de vol aurait été couverte par les membres du parti, qui ont plaidé auprès de la plaignante afin qu’elle abandonne les poursuites contre sa collègue et « sœur » du même parti politique.

Les interventions des dirigeants des instances supérieures n’ont pas empêché Rachida Eddiche de maintenir sa plainte afin de se faire rembourser, comme promis par ses responsables, rapporte barlamane.com.

Pour rappel, la mise en cause, connaissant le mot de passe de sa collègue, aurait dérobé sa carte bancaire et retiré un montant de 10.000 dirhams.

Grâce aux enregistrements vidéos de sa banque, Rachida Eddiche a pu identifier sa collègue, Kohl, à qui elle n’a pas voulu pardonner, en portant l’affaire devant la justice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Taza - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani - Vol

Aller plus loin

Maroc : un président de commune du PJD donne des pots-de-vin à des élus dans un bar

L’affaire de la députée Maelainine qui aurait enlevé son voile à Paris a l’air d’une rigolade à côté de celle-ci ! Un président de commune du parti islamiste PJD vient d’être...

Le fils d’un député du PJD en prison

Le fils d’un parlementaire issu du Parti de la Justice et du développement(PJD) et son ami ont été écroués à la prison civile de Benguerir, par le Procureur du Roi du Tribunal...

Un membre influent du PJD piégé par une vidéo très intime

Nouveau scandale au PJD ! Le secrétaire régional du PJD (parti islamiste) à Salé, un certain Hicham Hassani, vient de porter plainte contre deux individus dans une affaire de...

Maroc : le PJD accusé de récupération politique

En prélude à la tenue des élections générales qui auront lieu l’année prochaine, le Parti de la justice et du développement (PJD) est accusé de faire de la récupération...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...