Des funérailles militaires pour Yassine Bahti, pilote du F16 marocain tué au Yémen

20 mai 2015 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : J.L

Des funérailles militaires ont été organisées ce matin à la première base militaire de Salé en l’honneur du lieutenant Yassine Bahti, pilote marocain du F16 tué au Yémen suite au crash de son avion.

Les honneurs militaires funèbres rendus à Yassine Bahti, 26 ans sur ordre du roi Mohammed VI, ont été présidés par le général de corps d’armée Bouchaib Arroub, inspecteur général des Forces Armées Royales et commandant la zone Sud. Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale était également présent.

Une oraison funèbre très touchante en l’honneur de Yassine Bahti, a été lue par un officier rattaché à la même unité du défunt pilote. La famille du jeune lieutenant a été également conviée à cette cérémonie.

Les frais de transfert de la dépouille, des funérailles et de son inhumation au cimetière Chouhada à Casablanca, ont été pris en charge par le roi Mohammed VI.

La dépouille du défunt pilote est arrivée à son domicile familial à Casablanca. Un cordon de sécurité a été dressé autour du quartier. Des officiels et des milliers de personnes attendaient, visiblement émus, l’arrivée du corps du jeune pilote.

Yassine Bahti mort dans le combat contre les rebelles houthistes au Yémen, pour rétablir l’Etat de droit dans ce pays arabe, est considéré comme un martyr au Maroc et en Arabie Saoudite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Arabie saoudite - Défense - Armement - Salé - Décès - Yémen - Forces Armées Royales (FAR) - Yassine Bahti

Aller plus loin

Le Maroc envoie un commando au Yémen pour chercher le pilote disparu

L’état-major des Forces Armées Royales aurait dépêché plusieurs avions F16 équipés des dernières générations de radars pour ratisser la zone où le pilote et l’avion de combat...

L’ancien président Ali Abdallah Saleh demande au Maroc de quitter le Yemen

L’ancien président yéménite, Ali Abdallah Saleh, vient d’appeler les pays de la coalition arabe anti houthis, dont le Maroc, à quitter le Yemen et à rentrer chez eux.

Le corps de Yassine Bahti remis à l’armée marocaine

Le corps de Yassine Bahti, pilote marocain du F16 disparu la semaine dernière au Yémen, a été remis lundi à l’organisation "Médecins sans frontières", grâce à une médiation de...

1500 militaires marocains au Yemen

1500 militaires marocains ont été envoyés au Yemen pour soutenir les forces loyalistes au président Abdullah Saleh face aux rebelles houthis soutenus par l’Iran.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Maroc : Création de zones pour la production d’armes et de munitions

Le Maroc vient d’autoriser la création de deux zones industrielles militaires. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu samedi à Casablanca et présidé par le roi Mohammed VI.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.