Face à son succès, la zone industrielle élargie

10 décembre 2020 - 13h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Kénitra bénéficie de l’extension de sa Zone d’accélération industrielle (ZAI). L’accord a été signé par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Verte et Numérique, Moulay Hafid Elalamy et le Directeur général de la Caisse de Dépôt et de gestion, Abdellatif Zaghnoun, mardi à Casablanca.

L’agrandissement de la ZAI située dans la commune d’Ameur Saflia, dans la province de Kénitra, et d’une superficie de près de 96 ha, permettra de renforcer la capacité d’accueil de cette zone qui est aujourd’hui de 94%. Ainsi, la signature du protocole d’accord permettra de fixer les modalités et les engagements des parties prenantes, surtout, la mobilisation du foncier et la réalisation des analyses indispensables qui sera assurée par MEDZ, filiale de la CDG pour l’aménagement, le développement, la promotion, la commercialisation et la gestion de la nouvelle extension de la ZAI.

Profitant de la même occasion, Elalamy a indiqué que l’écosystème du groupe automobile PSA installé dans la zone dispose de plus de 60 fournisseurs de pièces automobiles. Aussi, a-t-il souligné que le secteur de l’automobile connaît un essor, grâce au taux d’intégration et de conception au Maroc des pièces automobiles comme voulu.

En ce qui concerne l’emploi, 5 821 postes ont été créés à fin 2019, bien plus que les 5 000 prévus au départ, s’est félicité le ministre. Abondant dans le même sens, M. Zaghnoun a fait savoir que la ZAI de Kénitra a permis d’accorder aux opérateurs et investisseurs, des espaces d’accueil disposés aux meilleurs standards internationaux avec des prix compétitifs et des infrastructures de qualité.

Inaugurée en 2012, la ZAI compte aujourd’hui 49 sociétés avec un investissement global dépassant 20 milliards de dirhams et qui a permis la création de 36 571 emplois. La nouvelle extension s’adresse aux nouveaux investisseurs qui adhéreront à l’écosystème existant, afin d’opérer dans les meilleures conditions de délais, de prix et de qualité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Industrie

Aller plus loin

Faute de contrebandiers marocains, Ceuta condamnée à se reconvertir

La coalition Caballas de Ceuta entend soumettre à l’Assemblée locale un plan de reconversion des industriels du Tarajal qui ont cessé leurs activités depuis la fermeture des...

Maroc : Elalamy assure de la bonne santé du secteur de l’industrie

L’industrie marocaine se porte bien, malgré le contexte particulier de la crise du Covid-19. Alors que la conjoncture mondiale était plutôt morose, le plan d’accélération...

Fès-Meknès : deux vastes programmes d’urgence pour éviter la pénurie d’eau

Face à la baisse drastique des ressources en eau que connaissent les barrages de la Région Fès-Meknès, deux programmes ont été mis en place par le ministère de tutelle, dont la...

La province de Tan-Tan va se doter d’une nouvelle zone économique

La commune d’El Ouatia (province de Tan-Tan) se dotera très bientôt d’une zone d’activités économiques en vue de donner un nouvel élan à la dynamique socio-économique locale et...

Ces articles devraient vous intéresser :

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.