Recherche

2M accusée de vouloir "renverser le gouvernement Benkirane"

© Copyright : DR

23 avril 2013 - 18h17 - Maroc

"La chaîne de télévision 2M veut renverser le gouvernement Benkirane et mène un complot contre le Maroc", ont affirmé dimanche des dirigeants du Parti Justice et Développement lors d’un rassemblement du parti à Berrechid.

Pour les membres du PJD, "la chaîne 2M qui n’a aucune identité, diffuse des programmes qui ne représentent en rien le Maroc".

Parmi les programmes pointés du doigt par le PJD, l’émission musicale "Studio 2M", et le débat télévisé dirigé par le journaliste Jamaâ Goulahsen, "Moubachra Maâkoom", accusés de détourner l’opinion publique marocaine de ses véritables préoccupations.

La rencontre, tenue sous le thème "Pas de stabilité sans réformes", rappelle la polémique suscitée par la réforme avortée du paysage audiovisuel marocain, proposée en 2012 par le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi.

Le projet islamiste boycotté par le Makhzen médiatique, selon le PJD, constitue une menace pour la démocratie et les valeurs d’ouverture et de pluralité du Maroc, estiment des lobbies prêts à tout pour empêcher le parti au pouvoir de mettre en pratique son programme, affirmait en avril 2012 feu l’économiste Driss Ben Ali.

Samira Sitail, directrice adjointe de 2M, avait suscité la colère du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane en mars dernier, en le comparant à Mouammar Kadhafi et Fidel Castro. Le PJD accuse Samira Sitail d’utiliser la télévision publique, pour servir certains agendas politiques.

Créée en 1989 par la Société de Réalisation Audiovisuelle (Soread), filiale de l’ONA, la chaîne 2M, cryptée et élitiste au départ, est passée dans le giron de l’Etat en 1996, avec une participation de 68% dans le capital de l’entreprise, qui essuyait alors de très grosses pertes financières.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact