2M accusée de vouloir "renverser le gouvernement Benkirane"

23 avril 2013 - 18h17 - Maroc - Ecrit par : J.L

"La chaîne de télévision 2M veut renverser le gouvernement Benkirane et mène un complot contre le Maroc", ont affirmé dimanche des dirigeants du Parti Justice et Développement lors d’un rassemblement du parti à Berrechid.

Pour les membres du PJD, "la chaîne 2M qui n’a aucune identité, diffuse des programmes qui ne représentent en rien le Maroc".

Parmi les programmes pointés du doigt par le PJD, l’émission musicale "Studio 2M", et le débat télévisé dirigé par le journaliste Jamaâ Goulahsen, "Moubachra Maâkoom", accusés de détourner l’opinion publique marocaine de ses véritables préoccupations.

La rencontre, tenue sous le thème "Pas de stabilité sans réformes", rappelle la polémique suscitée par la réforme avortée du paysage audiovisuel marocain, proposée en 2012 par le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi.

Le projet islamiste boycotté par le Makhzen médiatique, selon le PJD, constitue une menace pour la démocratie et les valeurs d’ouverture et de pluralité du Maroc, estiment des lobbies prêts à tout pour empêcher le parti au pouvoir de mettre en pratique son programme, affirmait en avril 2012 feu l’économiste Driss Ben Ali.

Samira Sitail, directrice adjointe de 2M, avait suscité la colère du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane en mars dernier, en le comparant à Mouammar Kadhafi et Fidel Castro. Le PJD accuse Samira Sitail d’utiliser la télévision publique, pour servir certains agendas politiques.

Créée en 1989 par la Société de Réalisation Audiovisuelle (Soread), filiale de l’ONA, la chaîne 2M, cryptée et élitiste au départ, est passée dans le giron de l’Etat en 1996, avec une participation de 68% dans le capital de l’entreprise, qui essuyait alors de très grosses pertes financières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : 2M - Berrechid - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Mustapha El Khalfi - Gouvernement marocain - Samira Sitail - Ministère de la Communication

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Le Maroc va réguler TikTok

Face aux déviances observées sur certains réseaux sociaux, notamment TikTok, les autorités marocaines prévoient de mettre en œuvre une politique visant à restreindre l’utilisation de la plateforme chinoise.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.